Communiqué de presse : Carole Delga : « Le calendrier de la loi de décentralisation annoncé par le Premier ministre ne permettra pas de renouer avec la confiance des Français »

A l’occasion du Congrès Régions de France, qui s’est déroulé les 30 septembre et 1er octobre à Bordeaux, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, a réaffirmé son engagement en faveur d’un nouvel acte fondateur de décentralisation.

LA REGION OCCITANIE CANDIDATE A L’EXPERIMENTATION D’UNE NOUVELLE ETAPE DE LA DECENTRALISATION

Je m’associe pleinement à mes collègues présidents des associations d’élus locaux, dans leur « appel de Bordeaux ». Il est temps de redonner toute sa place à l’Etat dans ses missions régaliennes et qu’il nous soit donné la possibilité d’agir à la bonne échelle, celle des territoires ! Un Etat fort est un Etat qui reconnait la compétence de ses territoires et qui les laisse agir. », a déclaré Carole Delga, avant de poursuivre, « la Loi Décentralisation, Différenciation, Déconcentration annoncée par le premier ministre, arrive avec 3 ans de retard… L’objectif de l’été 2020 pour son adoption nous place à moins d’un an des élections régionales. La loi préélectorale nous interdisant de nombreux actes, nous aurons perdu un mandat entier pour garantir une intervention à la mesure des attentes des Français ! De plus, les propositions du premier ministre sont peu nombreuses et floues. Nous sommes à une étape cruciale de l’histoire de notre pays, nous devons avoir un Etat plus agile et l’agilité c’est la décentralisation. Cependant, même si je suis très perplexe, je soumettrais la candidature de la Région Occitanie aux expérimentations proposées par le Gouvernement sur la formation professionnelle et les fonds européens agricoles.

L’Occitanie accueillera l’édition 2020 du Congrès Régions de France
Après Toulouse en 2014, Régions de France a de nouveau retenu le territoire régional de l’Occitanie pour l’organisation de sa prochaine édition, les 30 septembre et 1er octobre 2020, en faisant le choix de Montpellier comme ville d’accueil. La Région mettra donc à disposition l’Aréna et une partie du Parc des Expositions pour accueillir les nombreux convives de ce Congrès. Cette manifestation nationale qui réunit chaque année près de 1000 personnes, sera également l’occasion de faire rayonner les nombreux atouts du territoire de l’Occitanie.