Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur du Gard

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni le 19 juillet 2019 à Montpellier les élus de la commission permanente, afin de voter un ensemble d’aides pour les 13 départements du territoire.

Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire gardois, bénéficiant du soutien de la Région.

Actions en faveur de l’économie et de l’emploi

Le + : 480 000€ pour l’implantation du nouveau centre de distribution européen de la société ASICS dans le Gard

Afin de renforcer son attractivité auprès des investisseurs nationaux et internationaux, la Région a étoffé en 2018 son offre d’accompagnement des entreprises dans leur installation sur son territoire, en mobilisant et en coordonnant tous les acteurs publics et privés autour d’une stratégie commune via le dispositif ’Contrat Occitanie Attractive’.

La Région mobilise dans ce cadre 480 000 € en faveur du projet d’implantation de la plate-forme logistique européenne d’ASICS Europe B.V sur le site de Garons, qui permettra à terme 50 créations nettes d’emplois, avec la répartition de 85% d’opérateurs logistiques et de 15% d’encadrants, administratifs et agents de maintenance.

Cheffe de file en matière de développement économique, la Région a déployé un nouveau panel d’interventions adaptées aux différentes étapes de développement des entreprises.

Dans le cadre du dispositif « Contrat Innovation », qui a pour objectif de soutenir les projets d’innovation individuels stratégiques des entreprises, la Région attribue une aide de près de 90 000 € à la startup Clean Bill à Saint-Privat-des-Vieux, qui a développé un dispositif permettant de numériser, stocker et exploiter les tickets de caisse produits lors d’achats par un consommateur final. Après avoir réalisé un premier prototype, l’aide régionale permettra à Clean Bill de développer une première version commercialisable de l’application.

Dans le cadre de son dispositif « Contrat Croissance » qui permet de soutenir les projets d’investissement matériel et immobilier s’inscrivant dans une stratégie de développement ambitieuse des entreprises, la Région soutient plusieurs entreprises gardoises :

  • la SAS PELLET à Barjac, à hauteur de 40 000 €
  • la société JMT Kairnstone à Saint-Hippolyte-du-Fort, à hauteur de 114 000 €
  • la SARL DAUMAS TP à Manduel, à hauteur de 43 000 €
  • la SAS SUD METAL PROVENCE à Nîmes, à hauteur de 150 500 €
  • la SAS SAINT LAURENT PVC ALUMINIUM à Aubais, à hauteur de 62 000 €
  • la SARL TP BELLEGARDE à Laudun-l’Ardoise, à hauteur de 75 500 €

Dans le cadre du « Contrat Immobilier d’Entreprise », la Région mobilise par ailleurs 237 000 € en faveur de Sud Métal Provence, à Nîmes, dont l’activité principale consiste à transformer, à traiter et à assembler (coupe, perçage, façonnage…) l’acier.
L’aide régionale permettra de financer l’extension du bâtiment actuel de l’entreprise, afin d’accueillir de nouvelles machines plus performantes et d’augmenter la capacité de stockage.

Le dispositif START’OC PROcess a pour objectif de soutenir les startups dans leur phase de lancement commercial en les aidant à trouver leur marché et à bâtir un modèle économique viable.
La Région attribue dans ce cadre une aide de 50 000 € à la startup Funbim à Nîmes, qui développe et commercialise un logiciel cloud et mobile de suivi de chantier.

Dans le cadre du dispositif « Contrat Croissance de proximité », la Région attribue également 37 500€ à la SARL Usimeca à Beaucaire, pour l’acquisition d’un centre d’usinage et d’une tour à commande numérique.

A travers le « Pass commerce de proximité », la Région accompagne les communes dans leurs projets visant au maintien, à la création ou au développement d’activités économiques de proximité. Dans ce cadre, la commune de Saint-Hilaire-d’Ozilhan vient de recevoir une aide régionale de 46 000 € pour l’aménagement d’un local commercial à usage de boulangerie.

Agriculture

Avec l’objectif de soutenir le développement et la compétitivité du secteur agricole, la Région a renforcé ses dispositifs d’aides aux entreprises. Elle a par exemple mis en place un nouveau dispositif de soutien aux plantations nouvelles de vignes par de nouveaux exploitants et attribue ainsi dans le Gard près de 25 000 € d’aide région et plus de 42 000€ de FEADER pour soutenir 3 projets sur les communes de Saint-Jean-de-Serres, Saint-Nazaire-des-Gardies et Théziers.

Éducation et formation

Afin d’offrir aux jeunes des conditions d’études optimales dans des établissements modernes et de proximité, la Région investit pour rénover ses lycées. Dans le Gard, la Région mobilise ainsi 100 000 € pour le sinistre des façades du lycée Jean Vilar à Villeneuve-lès-Avignon.

Une subvention de 3,3 M€ est également attribuée à la commune de Sommières en vue du financement des travaux préalables à la construction du futur lycée (enfouissement ligne haute tension, dévoiement de la RD22, acquisition foncier, réalisation des travaux de voirie…).
Au total, la Région mobilise près de 45M€ pour la construction de ce lycée qui ouvrira en 2021.

La Région accorde également une subvention de 91 000 € à la CCI Sud Formation, pour des travaux de mise aux normes de l’éclairage, de clôtures et la création d’un parc à vélos sur le site du CFA de Nîmes.

Transports

La Région a adopté lors de cette commission permanente un plan d’urgence de 66M€ pour la sauvegarde du réseau ferroviaire en Occitanie, tant pour garantir la desserte des petites lignes de train, que pour améliorer l’accessibilité des gares et le confort des voyageurs.

Dans le Gard, la Région mobilise ainsi :

  • 5 M€ pour financer les études et travaux des opérations de maintien de l’exploitation de la ligne Saint-Césaire - Le Grau du Roi
  • 3,4 M€ pour le maintien de la ligne des Cévennes reliant Nîmes à Clermont-Ferrand. La ligne doit bénéficier du remplacement de 9 150 traverses. Ces travaux seront réalisés en 2019. Par ailleurs, la Région financera la réalisation d’études pour un montant de 1,75 M€.

La Région mobilise par ailleurs en faveur du Conseil Départemental du Gard :

  • 282 000 € supplémentaires pour l’aménagement de la RD6110 Sommières Boisseron
  • 150 000 € supplémentaires pour l’aménagement du carrefour giratoire de Meilhen aux Mages sur la RD904
  • 129 000 € supplémentaires pour l’aménagement du carrefour à Tavel entre la RD6580 et la RD177

39 000 € sont également mobilisés par les élus régionaux pour la réalisation d’un aménagement de sécurité sur la route départementale D8 sur la commune de Domessargues.

Vitalité et attractivité des territoires

Par ailleurs, pour renforcer la vitalité des territoires, la Région soutient par ailleurs plusieurs projets d’aménagement dont :

  • la création de 19 logements sociaux, Maison en partage "Les Genêts d’Or", rue de Serpolet à Poulx, à hauteur de 40 500 €
  • la création de 28 logements sociaux, résidence "Cassini de Thury", 5873 chemin de la Dale à Calvisson, à hauteur de 34 000 €
  • la création de 16 logements sociaux, résidence "Le Patio", Chemin du Mas de l’Avocat sur la commune de Redessan, à hauteur de 15 500 €
  • la réhabilitation de 2 logements communaux dans l’ancien presbytère à Concoules
  • la mise en accessibilité de la gare de Générac, à hauteur de 12 500 €, ainsi que sa rénovation énergétique, à hauteur de 15 000 €

En faveur de l’aménagement et la requalification des espaces publics, la Région attribue par exemple :

  • la sécurisation et aménagements paysagers de la traversée du village de Sauve, à hauteur de 120 000 €
  • la requalification et le réaménagement des espaces publics du centre bourg de Langlade, à hauteur de 100 000 €
  • l’aménagement de la rue de la Poste à Milhaud, à hauteur de 61 000 €
  • la réhabilitation du cœur de village et des abords de la chapelle de Domessargues, à hauteur de 60 500 €
  • l’aménagement de l’espace public "Le Jardin du Forgeron" à Estezargues, à hauteur de 24 000 €

Afin de favoriser le développement du lien social dans les territoires, la Région mobilise également 50 500 € pour l’extension du foyer socio-culturel de Fons

Le « + » : Contrats Bourg-Centre : la Région et ses partenaires s’engagent pour les territoires de Bouillargues, Marguerittes, Milhaud, Saint-Gilles, Jonquières Saint-Vincent, Pont-Saint-Esprit et Remoulins.

Dans le cadre de sa nouvelle politique territoriale, la Région se mobilise en faveur du développement et de l’attractivité des bourgs centres.
Sont notamment concernées les communes « villes centres » des bassins de vie ruraux, les communes de plus de 1 500 habitants qui remplissent une fonction de centralité vis-à-vis de leur bassin de vie, ainsi que les communes de moins de 1 500 habitants qui jouent un rôle « pivot » en termes de services dans les territoires de faible densité démographique.

Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont approuvé plusieurs contrats « Bourg-Centre Occitanie / Pyrénées-Méditerranée » dans le Gard : Bouillargues, Marguerittes, Milhaud, Saint-Gilles, Jonquières-Saint- Vincent, Pont-Saint-Esprit et Remoulins.
Fruits de diagnostics partagés, ils fixent les grands projets de développement pour ces territoires à l’horizon 2021.
Dans ce cadre, la Région pourra mobiliser ses dispositifs d’intervention afin d’accompagner des projets portant notamment sur le cadre de vie, l’habitat, l’offre de services à la population dans les domaines de la santé, de l’enfance, de la jeunesse, de l’économie et du commerce, des sports, de la mobilité, de la culture, de l’environnement, ou encore des loisirs.

Solidarités

Car la solidarité est un axe fort de son intervention, la Région Occitanie a créé en 2017 un Fonds de solidarité catastrophes naturelles, qui permet de participer à l’effort de reconstruction, d’apporter une aide aux territoires et acteurs sinistrés et d’aider à la relance de l’économie régionale.

Dans le Gard, une quinzaine de petites communes ont été touchées par un épisode orageux très violent survenu le 9 août 2018.
La Région mobilise une enveloppe de plus de 125 000 € pour financer des travaux de réparation de la voirie sur ces communes notamment à Saint-Julien-de-Peyrolas, Saint-André-de-Roquepertuis, Laval-Saint-Roman et Garn.

Tourisme

Afin de consolider et développer le secteur du tourisme qui représente 10% du PIB et 108 000 emplois, la Région soutient les équipements et les aménagements qui ont un fort potentiel d’attractivité et une capacité à générer des retombées économiques et des emplois sur les territoires concernés.
La Région mobilise ainsi plus de 109 000 € pour la création d’un centre d’interprétation « Aigues-Mortes et son territoire », implanté dans la Tour et les Remparts d’Aigues-Mortes, lieu de visite majeur et cœur emblématique du Grand Site Occitanie « Aigues-Mortes - Camargue Gardoise ».
L’objectif est d’enrichir et approfondir la présentation historique du monument, de la ville et du territoire remarquable de la Camargue Gardoise.

Transition écologique

Dans le cadre de sa stratégie pour devenir la 1ère Région à énergie positive d’Europe d’ici 2050, la Région agit pour des filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d’emplois, dans une perspective de développement local des territoires.
Elle attribue ainsi une aide de 325 000 € à Eiffage Energie Systèmes Aquitaine pour l’installation de panneaux solaires thermiques pour chauffer, déshumidifier et refroidir des serres maraîchères à Bellegarde.

La Région soutient les projets locaux de prévention, gestion et valorisation des déchets et de développement de l’économie circulaire, qui représentent un enjeu en termes d’activité économique et d’emploi. Dans le Gard, la Région soutient ainsi le Syndicat Mixte Entre Pic et Etang à hauteur de 80 000 € pour des investissements liés à la mise en place d’une plateforme de stockage et de broyage de déchets verts sur la déchèterie de Vestric-et-Candiac ; et Symtoma à hauteur de 57 000 € pour accompagner le développement d’une économie de proximité par la valorisation des végétaux coupés produits par les particuliers et les services publics.

Culture et sport

La Région Occitanie mène une politique culturelle ambitieuse qui vise notamment à favoriser le développement équilibré des équipements culturels sur l’ensemble de son territoire.

Elle attribue notamment dans le Gard :

  • plus de 97 000 € en faveur de l’amphithéâtre de Nîmes
  • plus de 37 000 € en faveur de la commune de Pont-Saint-Esprit pour financer les travaux d’urgence sur les toitures Sud de l’église Saint-Saturnin et les travaux d’urgence de l’Hôtel-Dieu

Dans le cadre de son soutien à la création audiovisuelle, la Région attribue par ailleurs une aide de 150 000 € pour la production du long métrage de fiction POLY de Nicolas Vanier, tourné dans le Gard notamment sur la commune de Montclus avec comme acteurs principaux Julie Gayet, François Cluzet et Patrick Timsit.

La Région se mobilise fortement par ailleurs en faveur de la filière du livre et soutient plusieurs projets structurants dans le Gard :

  • plus de 32 000 € en faveur de la librairie l’Occitanie à Saint-André-de-Roquepertuis, pour la reprise et le développement de la librairie, l’acquisition d’un logiciel et la création d’un fonds en langue occitane ;
  • près de 18 000 € en faveur de la librairie Vézilivre à Sommières, pour des travaux de réaménagement, l’informatisation de la librairie, et le rachat de fonds afin de diversifier les genres proposés (jeunesse, BD, mangas…)
  • près de 14 000 € en faveur d’Alès BD pour le réaménagement de l’espace de vente et de la réserve, la création de meubles sur mesure, de la rénovation, et le développement d’un fonds jeunesse ;

Afin de développer la pratique sportive pour tou.te.s, en lien avec sa dynamique d’aménagement territorial et son Plan de soutien au BTP, la Région intervient pour la création ou la réhabilitation d’équipements sportifs.
Dans le Gard, elle mobilise notamment :

  • 180 000 € pour la création d’un terrain de football en gazon synthétique sur la commune de Saint-Gilles. 11 000 € sont également accordés à la commune pour la rénovation de 3 courts de tennis.
  • 103 000 € pour l’extension du complexe sportif de Manduel.