AccueilAides et appels à projetsAvec l’aide de la RégionC’est votéCommission permanente : focus sur les principales aides (...)

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l’Aveyron

Réunis sous la présidence de Carole Delga, le 19 avril dernier à Montpellier, les élus de la Commission permanente ont adopté un ensemble d’aides pour les 13 départements du territoire.

Zoom sur les principaux projets aveyronnais (liste non exhaustive) bénéficiant du soutien de la Région.

Développement économique

A Decazeville, la société Technic’ services (STS) vient de recevoir une aide régionale de plus de 307 000€ via un « Contrat Croissance Entreprise  ». Créée en 1988, cette entreprise de travail adaptée dans le domaine de la sous-traitance aéronautique, automobile et ferroviaire souhaite aujourd’hui conforter sa croissance en adaptant son outil de production. L’aide de la Région contribuera à l’acquisition de matériels de production neufs.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée fait de l’innovation le levier principal de la croissance de demain. Dans le cadre de son dispositif « Contrat Innovation », la Région mobilise ainsi près de 465 000€ pour accompagner la société RAGT 2N, basée à Rodez et spécialisée dans le domaine de la recherche-développement en biotechnologies. La Région souhaite ainsi aider au développement et à la structuration de la filière soja régionale afin de diminuer le recours important aux importations.

La Région a également mobilisé une enveloppe globale de plus de 375 000€ pour accompagner 3 entreprises aveyronnaises au titre du « Contrat immobilier entreprise » : le Laboratoire Haut-Ségala à Rieupeyroux, la société Technic Services à Decazeville, et la société JPB à Onet-le-Château.

Agriculture

1er secteur d’activité en région, l’agriculture et l’agro-alimentaire sont un des piliers de la dynamique économique régionale. Afin de soutenir le développement et la compétitivité du secteur, la Région a renforcé ses dispositifs d’aides aux entreprises agricoles notamment avec la création des « Contrats Agro-Viti ». 5 porteurs de projets aveyronnais viennent d’en bénéficier, pour un montant d’aide global de plus de 680 000€. Parmi eux, l’Atelier de découpe de Camares, pour la construction d’un nouvel atelier, l’association Boutique et Bistrot Paysans, pour la création et l’aménagement d’un point de vente collectif à Nant, ou encore la commune de Lestrade et Thouels pour la création d’une distillerie artisanale.

La Région a également attribué 17 000€ pour l’installation de 4 jeunes agriculteur.trices sur les communes de Mouret, Lescure-Jaoul et Sénergues et plus de 60 000€ pour la réalisation d’investissements sur 16 exploitations agricoles du département et la plantation d’une truffière à Saint-Rome-de-Tarn.

Éducation - Jeunesse

7 lycées aveyronnais ont été retenus pour intégrer le dispositif « L’Occitanie dans mon assiette ». Créée par la Région, cette opération vise à porter à 40% la part de produits de proximité et de qualité, dont la moitié en bio, dans les repas servis aux lycéen.nes. A la rentrée 2019, plus d’une centaine d’établissements, représentant 9 millions de repas, seront parties prenantes de cette démarche qui monte en puissance.

La Région a par ailleurs attribué une subvention de près de 150 000€ à la Mission Locale de l’Aveyron pour la réalisation de son programme d’actions dédié à l’accueil, l’orientation et l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans.

Côté « apprentissage », la Région poursuit son soutien aux projets de mobilité européenne dédiés aux apprenti.es. Un vrai plus en termes de compétences professionnelles et d’employabilité. Ainsi la Région soutiendra avec près de 31 000€ le projet « Mobilité des apprentis BTSA Analyse Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole et Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole ». Ce programme, porté par le lycée agricole Beauregard de Villefranche-de-Rouergue, permettra à
19 apprenti.es d’effectuer une mobilité professionnelle de 2 semaines et demie en Irlande.

Tourisme

Afin de consolider et développer le secteur du tourisme qui représente 10% du PIB et 108 000 emplois, la Région soutient les équipements et les aménagements qui ont un fort potentiel d’attractivité et une capacité à générer des retombées économiques et des emplois sur les territoires concernés. La Communauté de communes des Causses a l’Aubrac sera accompagnée avec plus de 7600€ pour l’aménagement d’un linéaire de pêche au lac de la Cisba, à Séverac d’Aveyron, dans le cadre du projet Pôle Pleine Nature en Massif Central.

Vitalité et attractivité du territoire

Le « + » : Maisons de santé : la Région soutient 2 nouveaux projets dans l’Aveyron

Dans un contexte marqué par la baisse du nombre de médecins généralistes en activité mais aussi par les besoins croissants en soins médicaux et paramédicaux, la Région accompagne la création de maisons et de centres de santé pluri-professionnels sur l’ensemble de son territoire.

En Aveyron, elle vient d’apporter son soutien à 2 nouveaux projets de maison de santé à La Cavalerie et à Saint-Cyprien-sur-Dourdou, pour un montant global de 280 000€.

La Région accompagne les collectivités dans leurs projets visant à soutenir la vitalité et l’attractivité des territoires, notamment à travers l’aménagement d’espaces publics. Près de 293 000€ sont ainsi mobilisés pour 4 opérations de travaux en Aveyron dont l’embellissement du cœur de village de Canet-de-Salars et l’aménagement des quais du Dourdou, à Villecomtal. Plus de 21 500€ viennent par ailleurs d’être adoptés pour financer les travaux de rénovation énergétique de la salle communale « le Petit Hall » à Nant et de la mairie de Les Costes-Gozon.

Enfin, 21 500€ ont été attribués par la Région pour l’acquisition et l’amélioration de 9 logements sociaux dans l’Aveyron, à Millau et Fondamente.

Le « + » : Contrats « Bourg-centre » : la Région et ses partenaires s’engagent pour 4 territoires aveyronnais

Dans le cadre de sa nouvelle politique territoriale, la Région se mobilise en faveur du développement et de l’attractivité des bourgs centres. Sont notamment concernées les communes « villes centres » des bassins de vie ruraux, les communes de plus de 1 500 habitants qui remplissent une fonction de centralité vis-à-vis de leur bassin de vie, ainsi que les communes de moins de 1 500 habitants qui jouent un rôle « pivot » en termes de services dans les territoires de faible densité démographique.

Lors de la dernière Commission permanente, les élus régionaux ont approuvé les contrats «  Bourg-Centre Occitanie / Pyrénées-Méditerranée  » de Baraqueville et Naucelle, Millau, Rignac, et Marcillac-Vallon et Saint-Christophe-Vallon. Fruits d’un diagnostic partagé, ces contrats fixent les grands projets de développement pour ces territoires à l’horizon 2021.

Dans ce cadre, la Région pourra mobiliser ses dispositifs d’intervention afin d’accompagner des projets portant notamment sur le cadre de vie, l’habitat, l’offre de services à la population dans les domaines de la santé, de l’enfance, de la jeunesse, de l’économie et du commerce, des sports, de la mobilité, de la culture, de l’environnement, ou encore des loisirs.

Culture et Patrimoine

Lors de cette commission permanente, la Région a également apporté son soutien à la restauration de son patrimoine culturel, véritable moteur de l’attractivité touristique et du développement économique des territoires d’Occitanie. Dans l’Aveyron, plus de 6 000€ sont ainsi engagés pour la restauration des vitraux de l’église Saint-Martin de Bouillac et la restauration de la grange du château de Taurines de Centrès.