AccueilMon Conseil RégionalAvec l’aide de la RégionC’est votéCommission permanente : focus sur les principales aides (...)

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur du Lot

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni vendredi 16 février à Montpellier les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d’aides pour les 13 départements

Zoom non exhaustif sur plusieurs projets soutenus par la Région dans le Lot :

Économie

Le dispositif « Contrat Expertise » a pour objectif de sécuriser et valider la faisabilité d’un projet d’entreprise, à tout stade de développement, s’inscrivant dans le cadre d’une approche stratégique globale. La société de sous-traitance aéronautique Aérofonctions, à Cambes est ainsi accompagnée par la Région à hauteur de 25 000€. Dans le cadre de son développement, l’entreprise souhaite à ce jour conquérir de nouveaux marchés et valoriser un positionnement de produits à forte valeur ajoutée.

Formation

La Région a attribué une aide de plus de 81 000 € au Lycée polyvalent Jean-Vicat à Souillac, en vue de l’acquisition de matériel pédagogique et la réinstallation de bancs au sein de l’établissement.

La Région s’est engagée à promouvoir l’apprentissage comme voie d’excellence et d’insertion professionnelle efficace sur le territoire. Grâce au dispositif « Objectif apprentissage », qui propose un parcours de formation en CFA à des demandeurs d’emploi. Dans le Lot, la Région permet ainsi à 37 bénéficiaires un accompagnement vers la signature d’un contrat d’apprentissage, financé à hauteur 45 500 €. La Région assure également la présence d’une soixantaine de « développeurs de l’apprentissage » sur le territoire, en mobilisant une enveloppe de plus d’1,1 M€.

Rénovation énergétique

Dans le cadre de son Plan de soutien au BTP et de son engagement à devenir le premier territoire à énergie positive d’Europe d’ici 2050, la Région participe, à hauteur de 8 000 €, à l’installation d’une chaufferie bois avec réseau de chaleur, dans le cadre de la rénovation du Prieuré du Val Paradis en logements et à la création d’une maison de services, sur la commune d’Espagnac-Sainte-Eulalie.

La Région amplifie également son action en faveur de la rénovation énergétique de logements sociaux. Elle a engagé 73 500 € pour des travaux sur les résidences Panoramic et Beauregard situées à Cahors.

Aménagement

Enfin, la Région lance de nouveaux chantiers dans le Lot afin de renforcer la vitalité du territoire. Il s’agit d’accompagner de façon volontariste les communes et intercommunalités dans leurs missions quotidiennes d’aménagement des espaces publics. Elle mobilise une enveloppe globale de près de 54 000 € pour soutenir l’aménagement des cœurs de villages du Saint-Sulpice et Labathude, ainsi que pour la création d’un carrefour et d’un cheminement piéton à Boussac.

Culture et Sport

La Région poursuit son dispositif de soutien à la diffusion de la culture sur son territoire. En matière d’art contemporain, elle accompagne les initiatives dont l’ambition est de porter cette discipline au plus près de chacun, avec une volonté de rayonnement régional. Ainsi une subvention de plus de 184 000 € a été attribuée à la Maison des arts Georges et Claude Pompidou, installée à Cajarc et assurant des expositions et actions de médiation, la programmation de résidences internationales d’artistes dans les Maisons Daura à Saint-Cirq-Lapopie, et l’organisation et parcours d’art contemporain en vallée du Lot.

De plus, la Région a voté une aide à la production de 24 000 € pour le court-métrage de fiction « Do me hard », réalisé par Fairouz M’Silti et produit par la société Vagabundo film, dont le tournage est prévu au printemps dans le département.

Côté « sport », l’Occitanie s’engage afin de favoriser l’accès à la pratique sportive pour tous. Elle participera à la création d’un équipement sportif couvert sur la commune d’Limogne-en-Quercy à hauteur de 38 000 €.

En + :

La Région finance les travaux la maison de santé pluri-professionnelle à Figeac à hauteur de 130 000 €. Ce projet s’inscrit dans la volonté régionale de revitaliser une offre de soins et de services dans le département. Le regroupement de praticiens médicaux et paramédicaux permet de favoriser la coordination des parcours de santé et la pérennisation d’une offre médicale de proximité, tout en développant un accès égal aux soins pour toute la population.
À ce jour, 2 médecins généralistes, 1 chirurgien-dentiste, 2 infirmières, 1 masseur-kinésithérapeute, 3 sages-femmes, 2 orthoptistes, 1 psychologue, 2 psychomotriciennes et un laboratoire d’analyses médicales, se sont engagés à intégrer la future maison de santé.