AccueilMon Conseil RégionalAvec l’aide de la RégionC’est votéCommission permanente : de nouvelles aides votées par la (...)

Commission permanente : de nouvelles aides votées par la Région en faveur de l’Hérault

Lors de la Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie vendredi 13 octobre 2017 à Montpellier, les élus régionaux, sur proposition de la présidente Carole Delga, ont adopté un ensemble d’aides en faveur de l’attractivité et de l’emploi, pour un montant total de 327,3 M€.

Zoom sur les principaux projets bénéficiant du soutien de la Région

Éducation - jeunesse

Dans le domaine de l’éducation, la Commission permanente a voté les subventions suivantes pour la réhabilitation des lycées publics et la réalisation de nombreux travaux de maintenance :

  • 52 000 € pour la mise en place d’un système anti-intrusion au lycée Jean Moulin à Béziers,
  • 34 000 € pour la mise en place d’un système d’alarme au lycée Frédéric Bazille de Montpellier,
  • 22 000 € pour la création d’un système d’alerte au lycée Jean Mermoz à Montpellier,
  • Près de 17 000 € pour des travaux de réhabilitation au lycée Georges Clémenceau à Montpellier,
  • 16 000 € pour des travaux de raccordement du site agricole du lycée Charles Marie de la Condamine à Pézenas,
  • 12 000 € pour la création d’un cheminement vers le plateau sportif du lycée Marc Bloch de Sérignan.

Pour équiper les lycées, la Commission permanente a voté également les aides suivantes :

  • 17 000 € au lycée professionnel agricole Honoré de Balzac à Castelnau-le-Lez,
  • Plus de 8 000 € au lycée polyvalent Jean Moulin de Béziers,
  • 6 800 € au lycée général et technologique Irène et Frédéric Joliot Curie de Sète,
  • Plus de 3 800 € au lycée général et technologique René Gosse de Clermont-l’Hérault,
  • 3 600 € au lycée général et technologique Georges Clémenceau de Montpellier.

La Région soutient également des actions novatrices de développement de la qualité de l’apprentissage. Il s’agit d’aider les CFA volontaires dans leurs programmes d’expérimentation :

  • 26 000 € au CFA de l’industrie à Baillargues,
  • 20 000 € au CFA BTP Languedoc-Roussillon à Montpellier,
  • 12 500 € au CFA agricole de l’Hérault.

En outre, la Commission permanente accorde une subvention de 30 000 € à l’association Collectif Shapers de Montpellier qui accompagne les sportifs dans la préparation de leur futur métier, via le projet de formation « réussir sa reconversion dans les métiers commerciaux grâce aux compétences acquises en tant que sportif de haut niveau ».

Économie

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient le développement des entreprises

La Région soutient notamment l’internationalisation des entreprises régionales.
Elle a mis en place le dispositif « contrat export » qui accompagne les TPE/PME du territoire pour l’approche d’un nouveau marché à l’étranger, avec des produits existants ou le lancement d’un nouveau produit à l’export.
Dans ce cadre, la Commission permanente a voté une enveloppe de 100 000 € pour chaque programme de développement porté par les entreprises suivantes :

  • Contrat export Earsonics à Castries,
  • Contrat export Pool Ptechnologie à Valergues,
  • Contrat export Société Languedocienne d’Electronique et Mécanique (SOLEM) à Clapiers.

En outre, la Région renforce ses aides pour le développement des exploitations agricoles, l’expérimentation et l’agriculture durable. A ce titre, la Commission permanente a voté :

  • Plus de 89 000 € à l’entreprise SUD EXPE à Marsillargues pour améliorer et diversifier les gammes variétales de melon et maintenir la compétitivité des exploitations maraîchères,
  • Près de 79 000 € à SUDVINBIO pour la gestion innovante des populations microbiennes en bio.

En vue de la structuration de la filière bio, elle a également voté :

  • 7 000 € pour soutenir des actions du CIVAM bio 34,
  • 2 700 € pour la Chambre Départementale d’Agriculture de l’Hérault.

Parallèlement, la Région soutient la compétitivité des entreprises agro-alimentaires. Elle accompagne les entreprises qui présentent un projet stratégique de développement axé sur des objectifs de performance commerciale.
La Commission permanente a accordé une aide de 13 700 € pour des investissements sur l’atelier de production, ainsi qu’une avance remboursable de plus de 30 000 € pour le renforcement des moyens humains de la Sarl Rue Traversette à Saint-André-de-Sangonis.

Afin de générer des retombées économiques et des emplois, la Région aide les projets de modernisation des équipements à fort potentiel d’attractivité. Dans ce cadre la Commission permanente a voté une subvention de plus de 12 000 € pour le développement du camping municipal les Terrasses du Jaur (phase 2) à Prémian, avec l’installation de deux chalets et d’un espace couvert.

Enfin, dans le cadre du Plan Littoral 21, la Région soutient l’émergence de projets structurants pour renforcer la croissance bleue en Méditerranée. La Commission permanente a voté notamment plus de 34 000 € pour le suivi scientifique de la réserve marine de la côte palavasienne (suivis halieutiques et récifs).

Environnement

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée agit pour le développement durable de son territoire

La Région agit pour développer les filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d’emplois afin de devenir la 1ère Région à énergie positive. A ce titre, la Commission permanente a voté notamment les aides suivantes :

  • 30 000 € à Eneco Solar Assets pour une installation photovoltaïque en autoconsommation à Agde,
  • Plus de 17 000 € à Thau Energies Citoyennes en vue de la réalisation d’un projet de production d’énergies renouvelables coopératives.

La prévention des risques naturels est aussi une priorité de la Région qui soutient les opérations qui permettent de réduire efficacement ces risques. La Commission permanente a voté les aides suivantes :

  • Plus de 26 000 € pour le PAPI Hérault (travaux d’entretien et de restauration des berges de la Thongue et de la Lène (Phase 2),
  • 15 900 € pour le PAPI Etang de l’Or (réduction de la vulnérabilité des exploitations agricoles aux inondations sur les bassins Lez-Mosson, Etang de l’Or et Hérault).

Territoires

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne l’aménagement de son territoire et l’amélioration du cadre de vie

La Région s’est engagée dans une politique spécifique de revitalisation et de lutte contre la diversification en milieu rural. La Commission permanente a notamment accordé :

  • 100 000 € pour l’aménagement de l’avenue Frédéric Mistral (phase 3) à Boisseron,
  • 100 000 € pour l’aménagement sécuritaire de la RD 160 (2ème tranche) sur la commune des Aires,
  • Plus de 65 000 € pour l’aménagement de la maison culturelle à Péret,
  • 55 700 € pour l’aménagement d’une placette au quartier du Barry à Montpeyroux…

Signataire des Contrats de ville, la Région accompagne les acteurs qui agissent dans les quartiers prioritaires dans les domaines de l’emploi, de la formation, du développement économique… Dans le cadre du Contrat de ville Montpellier Méditerranée Métropole, la Commission permanente a voté notamment une enveloppe de 13 000 € au profit d’Axents-le tremplin des entrepreneurs pour des actions d’accueil et d’information à Montpellier.
Elle a également voté 6 000 € pour la réalisation d’un projet éco-citoyen, culturel et social intitulé « l’immeuble associatif » à Béziers.

Dans le cadre du Plan de soutien au BTP, la Région agit en faveur de la production de logements sociaux. La Commission permanente a voté les aides suivantes :

  • 150 000 € pour la création de 74 logements sociaux à Montpellier,
  • 78 000 € pour la création de 30 logements sociaux à Bessan,
  • 76 000 € pour la création de 38 logements sociaux à Clapiers,
  • 58 000 € pour la création de 58 logements sociaux à Lattes,
  • 41 000 € pour la création de 25 logements sociaux à Sète,
  • 24 000 € pour la création de 16 logements sociaux à Mauguio…

Culture et sport

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée favorise le développement des activités culturelles et sportives

Dans le domaine culturel, la Région souhaite assurer le développement de la filière audiovisuelle, des tournages et les projets des auteurs et producteurs régionaux. La Commission permanente a voté les aides suivantes :

  • 210 000 € pour la production du long métrage d’animation Josep d’Aurélien Froment,
  • 150 000 € pour la production du documentaire Points de repères (saison 2) de Pierre Lergenmüller,
  • 120 000 € pour la production de la série de fiction TV Tandem de Christophe Douchand et Emmanuel Rigaut.

Elle soutient également la diffusion artistique et le spectacle vivant. La Commission permanente a accordé les subventions suivantes :

  • 30 000 € à la scène nationale de Sète,
  • 20 000 € pour le programme d’activités du Théâtre Albarède de Ganges.

Afin de soutenir les acteurs des filières du livre et de la lecture publique, la Commission permanente a voté :

  • 5 300 € aux éditions Benjamins Media de Montpellier,
  • 5 000 € pour le tome 14 du festival de littérature jeunesse « la Maman des Poissons » à Pézenas,
  • 5 000 € pour les résidences d’auteurs de Arts Résonances à Teyran.

Enfin, dans le domaine du sport, la Région apporte son soutien aux clubs sportifs évoluant au plus haut niveau. La Commission permanente a voté notamment :

  • 400 000 € au centre de formation Montpellier Hérault Sport Club de Montpellier,
  • 100 000 € pour le fonctionnement du centre de formation Montpellier Rugby Club,
  • 75 000 € au centre de formation SASP Béziers Rugby,
  • 50 000 € à l’Arago de Sète.

Au titre de la construction et de la rénovation d’équipements sportifs, une subvention de 300 000 € est votée pour l’aménagement du complexe sportif des champs noirs à Saint-Mathieu-de-Tréviers.


LE + … Adapter les pratiques viti-vinicoles aux marchés internationaux

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient activement les pôles de compétitivité. Dans le cadre du contrat innovation collaborative, la Commission permanente a voté une enveloppe de plus de 53 000 € au projet NV2 de la Sarl Nyseos à Montpellier.
Ce projet labellisé par le pôle Qualimed vise à parvenir à une adaptation des pratiques viti-vinicoles en fonction notamment des nouveaux consommateurs internationaux vers des vins à typicité fruitée. Il offrira aux viticulteurs une nouvelle gestion des apports azotés tout au long du processus de production des raisins et de la fabrication du vin à la cave.