AccueilJe m’informeLes actusCité européenne de la science, Toulouse scrute les (...)

Cité européenne de la science, Toulouse scrute les nouveaux horizons scientifiques

Toulouse accueillera entre le 7 et le 15 juillet la plus grande manifestation scientifique en Europe. Le festival « Science in the city », lancé samedi 7 juillet place du Capitole espère 35 000 participants à ses 120 événements gratuits. Il accompagne l’EuroScience Open Forum (ESOF) qui réunira 4 000 chercheurs, enseignants et décideurs de 80 pays du 9 au 14 juillet autour des nouveaux horizons de la science.

JPEG - 118.4 ko

Organisé par l’association EuroScience et l’université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, le festival « Science in the city » sera ouvert ce samedi 7 juillet place du Capitole par l’inauguration du Village des Sciences. Il programme 120 événements dans 55 lieux jusqu’au 15 juillet : animations, spectacles et conférences vont traiter de l’environnement, des physiques et mathématiques, du corps humain, du numérique, de l’astronomie et de l’aéronautique… Ce festival accompagne la 8e édition de l’Euroscience Open Forum (ESOF), qui fait de Toulouse la Cité européenne de la science 2018 - une première en France. Plus grande manifestation sur la science et l’innovation en Europe, ESOF rassemblera jusqu’au 14 juillet 4 000 chercheurs, enseignants, étudiants, décideurs et journalistes de 80 pays, autour du thème « Partager la science : vers de nouveaux horizons ».

Placer les sciences au cœur de la société est un enjeu d’avenir en faveur de l’emploi et de la croissance, affirme Carole Delga.


La présidente de Région interviendra à la cérémonie d’ouverture d’ESOF lundi 9 juillet, au dîner des présidents mardi 10 juillet au Capitole. Elle recevra les intervenants à l’Hôtel de Région mercredi 11 et rencontrera jeudi 12 le prix Nobel de physique Shuji Nakamura.

Trois prix Nobel sont annoncés à ESOF (outre Shuji Nakamura, le climatologue Jean Jouzel et le biologiste Venkatraman Ramakrishnan), comme le mathématicien Cédric Villani (médaillé Fields) et le commissaire européen à la recherche, science et innovation Carlos Moedas. Environ 220 ateliers et débats vont aborder les grands enjeux : le changement climatique, l’intelligence artificielle et le monde digital, la santé, les transports, la recherche spatiale… En parallèle, le volet « Science-to-Business » offrira une plate-forme unique sur la création d’entreprises à partir de la recherche et le carrefour de l’emploi « Careers Programme » affichera les perspectives des carrières scientifiques en Europe. ESOF ouvrira aussi une discussion sur les orientations du prochain programme-cadre FP9 pour la recherche et l’innovation de la Commission européenne, présenté en juin.

L’Occitanie, haut lieu de la recherche et de l’innovation

L’Occitanie est très bien placée pour la recherche et l’innovation avec ses 7 universités, 11 organismes de recherche et plus de 20 grandes écoles. La Région a adopté en février 2017 son Schéma régional pour la recherche, l’enseignement supérieur et l’innovation SRESRI 2017-2021. Elle affecte aussi plus de 104 M€ de son budget 2018 pour l’excellence scientifique et l’accès des jeunes à l’enseignement supérieur et à la recherche.

En savoir plus

> Téléchargez le programme complet [PDF - 1 Mo]

La majorité des événements est en accès libre, mais certains sont sur inscription ou réservation conseillée.

> Sur Twitter, #ESOF2018
> La plaquette [PDF - 2,5 Mo]

ESOF a été créé par Euroscience en 2004. Un concert gratuit lundi 9 juillet de l’Orchestre national du Capitole aura lieu dans la Prairie des Filtres. Le feu d’artifice du 14 juillet sur les rives de la Garonne clôturera l’événement.