AccueilJe m’informeLes actusCPER, PIA : la Région construit avec l’Etat l’avenir des (...)

CPER, PIA : la Région construit avec l’Etat l’avenir des territoires

Lors du bilan d’étape dressé ce lundi 3 juillet sur les Contrats de Plan Etat-Région 2015-2020 et le Programme des Investissements d’Avenir, la Région a réaffirmé sa volonté de cohésion, d’égalité et solidarité des territoires, et d’innovation.

JPEG - 691.6 ko

La mobilisation est collective pour l’avenir des territoires : le comité de suivi des Contrats de Plan Etat-Région (CPER) 2015-2020 et du Programme des Investissements d’Avenir (PIA) a réuni autour de la Région et de l’Etat plusieurs collectivités ce lundi 3 juillet à l’Hôtel de Région à Toulouse. Dotés de 2,7 milliards d’euros, les CPER forment les principaux outils de cohésion et développement avec les fonds européens (2,8 milliards d’euros largement gérés par la Région).

« Nous nous engageons avec l’Etat dans des projets majeurs de mobilité - priorité absolue pour notre Région- d’enseignement supérieur et recherche, de transition écologique et énergétique, de numérique, autant de chantiers porteurs d’emplois », souligne Carole Delga.

Plus d’un tiers du 1,498 milliard d’euros mis par la Région dans les CPER est déjà engagé, soit 502,5€. De nombreuses opérations ont été lancées, comme la rocade Ouest de Mende, le pôle passagers du port de Sète, l’Institut de Recherche Technologique Saint-Exupéry sur l’aéronautique à Toulouse, la déviation d’Ax-les-Thermes… Pour le futur CPER unique qui devrait être signé début 2018, la Région se montrera vigilante sur le respect des engagements de l’Etat, notamment routiers et ferroviaires.
De son côté, le PIA a placé en région, depuis 2010, 1 milliard d’euros pour le Très Haut Débit, les énergies renouvelables, l’Usine du futur… Nouveauté : le PIA III de 10 milliards d’euros contient une enveloppe de 500 M€ pour financer des actions décidées avec les Régions.
La Région veillera particulièrement à la cohérence de ces outils avec les futurs contrats territoriaux 2018-2021 qu’elle va signer avec les métropoles, agglomérations, pôles d’équilibre territorial et rural, pays et, s’ils le souhaitent, les départements.