AccueilActualitesJournées Nature : A la découverte d’ Haras national de (...)

Journées Nature : A la découverte d’ Haras national de Rodez

Définissez votre structure en 5 mots "Natures" :

Chevaux, Arbres, Verdure, Paysage, Parc.

Parlez-nous de la naissance de votre structure :

Le Haras national est installé dans l’ancienne chartreuse de Rodez dont la création avait été autorisée par le Roi Louis XII, le 30 Mars 1513. A l’époque, elle servait notamment d’étape pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le haras s’y établit en 1809, à la suite d’un décret de Napoléon 1er.
Aujourd’hui au centre de la ville, à 300 m de la cathédrale, c’est l’un des sites en territoire de l’Institut français du cheval et de l’équitation (ifce), établissement public né de la fusion des Haras nationaux et du Cadre noir de Saumur.

Quelles sont les actions fleurissantes que vous avez menées ?

* Remplacement d’insecticides chimiques par des insectes prédateurs, pièges à chenilles.
* Remplacement de fongicides chimiques par des produits dits naturels tels que le cuivre ou le soufre.
* Remplacement d’engrais chimique par du fumier pris sur le site.
* Aide pédagogique avec la construction d’un hôtel à insectes.
* Limiter les herbicides par des actions dites manuelles telles que le sarclage ou le débroussaillage.
* Création de supports de communication sur les actions écologiques menées sur le Haras avec des personnes en insertion dans le monde du travail (avec le Greta Quercy Rouergue).
* Surveillance de la consommation d’eau.
* Tri des déchets.

En quoi avez-vous l’esprit Nature ?

Le Haras s’emploie chaque jour à prendre soin de la vie de son site. Des chevaux, aux plantes, en passant par ses arbres et ses oiseaux, c’est tout un écosystème qui s’y déploie et dont il faut prendre soin. Pour le Haras, l’esprit nature c’est savoir vivre au sein de son environnement tout en préservant chaque être vivant qui en fait partie. Par ailleurs, le Haras est un refuge LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).

Quelles sont les meilleures graines que vous avez semé lors des précédentes Journées Nature ?

Malheureusement, l’année dernière la météo ne fut pas clémente. Malgré la motivation et un projet avec le Comité Départemental Handisport de l’Aveyron, les animations n’ont pas pu être menées à bien.

Des jeunes pousses ont-elles germé par la suite ?

Cette année, l’action va être reconduite en partenariat avec le Comité Départemental Handisport de l’Aveyron qui nous permet de rendre notre site accessible à tous ! De plus, nous avons reçu l’aide d’autres partenaires : le Greta a grandement participé à la réalisation d’un livret ludique qui sera disponible pour accompagner la découverte du parc du Haras et le CPIE nous a fourni une documentation riche et variée pour agrémenter notre programme.