http://www.laregion.fr/Voeux-de-la-presidente-Carole-Delga-Votre-nouvelle-region-est

Vœux de la présidente Carole Delga : « Votre nouvelle région est une chance ! »

À Toulouse, puis à Montpellier, la présidente Carole Delga a présenté les vœux de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées aux habitants du nouveau territoire. Une année 2016 que Carole Delga place sous les signes de l’ambition et du rassemblement.

JPEG - 654.1 ko
Crédits : David Maugendre

Les hymnes occitan et catalan Se canto et L’estaca pour débuter la soirée. La Marseillaise pour la clôturer. A Toulouse comme à Montpellier, les vœux de la présidente Carole Delga aux habitants du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées s’inscrivaient résolument dans son territoire, et dans la République.

Cette région, une des plus attractives, doit peser en France et en Europe. Elle est une chance formidable à saisir !


Et tout au long de son discours, la présidente a rappelé les nombreux atouts de ce territoire, plus grand que l’Irlande, premier par l’effort en matière de recherche et de développement, premier pour la création d’entreprises, premier par la croissance de sa population, premier vignoble AOC du monde…

Nous devons être fiers, mais aussi conscients de notre responsabilité.


Une responsabilité que Carole Delga a réaffirmé assumer : « L’ampleur de la tâche est considérable. Notre détermination entière. Nous sommes au travail depuis le 4 janvier.  »
Moins de trois semaines après son élection, la présidente a rappelé tout ce qui a déjà été mis en œuvre : premières réunions de travail avec les départements, valorisation des projets régionaux structurants auprès du Gouvernement, vote des dispositifs budgétaires indispensables aux premiers investissements, gouvernance renouvelée ou encore exemplarité des élus… « Comme je m’y été engagée, il n’y aura pas d’année blanche !  »

Au cœur enfin de l’engagement de Carole Delga, la proximité et le dialogue avec les habitants. Dont un acte fondateur pour le territoire : la future consultation sur le nom de la nouvelle région.

Tout citoyen doit être partie prenante du projet collectif. Telle est ma conviction. J’entends être la présidente de l’action et du rassemblement, à l’écoute de chacun et chacune.

Article publié le 22 janvier 2016