http://www.laregion.fr/Un-pole-agro-environnemental-de-classe-mondiale

Un pôle agro-environnemental de classe mondiale

La recherche en agriculture, alimentation, environnement et biodiversité forme un pôle d’excellence en région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. La présidente de la Région a, jeudi 7 juillet, rencontré la communauté scientifique et visité des équipements de pointe à Montpellier.

JPEG - 597.7 ko
Crédits : Laurent Boutonnet

La présidente de la Région Carole Delga, accompagnée de la vice-présidente au développement économique, à la recherche, l’innovation et l’enseignement supérieur Nadia Pellefigue, et du vice-président à l’attractivité régionale et aux relations internationales Damien Alary, ont visité le 7 juillet plusieurs unités de recherche et plateformes technologiques du pôle d’excellence Agro-Environnement-Biodiversité (AEB) à Montpellier.

Les élus régionaux ont, en particulier, exploré les applications des systèmes d’information géographique à la Maison de la télédétection, le génie des procédés alimentaires à la plateforme Qualisud du Cirad, les écosystèmes et la biodiversité à l’Écotron européen du Cnrs.

Toutes ces sciences « vertes » constituent un des meilleurs atouts de la recherche régionale. L’agriculture, l’alimentation, l’environnement et la biodiversité occupent 2 700 cadres scientifiques à Montpellier et alentours. Ils travaillent dans 75 unités de 24 organismes de recherche et d’enseignement supérieur. Cette « concentration » est unique en France.

Le pôle AEB est d’ailleurs reconnu par deux Labex, laboratoires d’excellence labellisés par le programme des investissements d’avenir PIA : Labex Agro et Labex Cemeb. Et la relève est assurée : 5 000 étudiants et stagiaires sont formés dans 4 universités et 9 écoles d’ingénieurs et Grandes Ecoles. Celles-ci proposent 160 formations diplômantes, du Bac +2 au doctorat.

Ce pôle d’excellence contribue à l’innovation et au développement économique car il est ouvert sur les entreprises via des projets collaboratifs. Il est aussi très tourné vers l’international, en particulier la Méditerranée et les pays du Sud. L’association Agropolis International, qui joue le rôle de plateforme vers l’international, regroupe 52 acteurs.

Article publié le 7 juillet 2016