AccueilJe m’informeDécryptageUn budget 2017 pour l’emploi et la jeunesse

Un budget 2017 pour l’emploi et la jeunesse

Les élus régionaux ont voté le 2 février un budget de 3,44 milliards d’euros, comprenant plus de 1 milliard d’investissement. Avec 192 euros par habitant, la Région est celle qui investit le plus en France.

Ce projet de budget porte notre ambition collective : plus de 3 milliards d’euros pour l’avenir de notre Région. Pour en faire celle de l’innovation et irriguer l’ensemble de nos territoires. Pour faire la preuve que nous portons un projet et respectons nos engagements. C’est grâce à cette innovation, à cet état d’esprit positif que nous nous développerons

a déclaré la présidente Carole Delga.

Réunis en assemblée plénière à Montpellier, le 2 février, les élus régionaux ont approuvé un budget primitif 2017 de 3,44 milliards d’euros, en croissance de 19 % par rapport à 2016. Ce budget traduit les choix stratégiques offensifs de la Région - comme celui de consacrer plus de 1 milliard d’euros à l’investissement et au développement économique -, mais aussi les nouvelles compétences transports transférées des Départements (transports interurbains par autocars et gares routières depuis le 1er janvier, transports scolaires au 1er septembre) et l’intégration de 560 M€ de fonds européens (au lieu de 140 M€ en 2016).

Plus d’1 milliard d’euros d’investissement

Avec ce budget, la Région poursuit ses engagements pour l’emploi avec notamment plus de 768 millions d’euros consacrés à l’activité économique et à la croissance.
Il s’agit aussi de donner aux jeunes les moyens de se former et d’accéder au marché du travail dans les meilleures conditions possibles.

Les principaux dispositifs étendus à l’ensemble du territoire
  • montée en puissance de l’École régionale du numérique,
  • extension du dispositif pour la mobilité des étudiants,
  • règlement unique des bourses,
  • gratuité des manuels scolaires,
  • extension du dispositif Grands sites d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée,
  • extension de l’aide au logement social et augmentation du dispositif,
  • extension de l’action de solidarité « premier départ en vacances ».

L’égalité des chances et l’accès à l’emploi

La Région met l’accent sur une nouvelle politique éducative régionale, en investissant fortement pour la jeunesse.
Deux établissements ouvriront à la rentrée 2017 : Castelnaudary (Aude) et Pibrac (Haute-Garonne). Au total, 10 lycées neufs seront livrés d’ici 2022. Cette année, la Région augmente également son budget en faveur de l’apprentissage afin de construire, rénover et équiper les CFA, soutenir le pouvoir d’achat des apprentis et aider leurs employeurs.

Objectif : atteindre 40 000 apprentis d’ici à cinq ans. Le pouvoir d’achat des apprentis passe par un soutien renforcé aux familles, afin de lever les freins à l’entrée en apprentissage et limiter les risques d’abandon.
Dès la rentrée 2017, la Carte Jeune sera proposée à tous les lycéens et apprentis de la région.

La Carte Jeune
JPEG - 96.9 ko
La Région soutient les lycéens et les apprentis, grâce à la Carte Jeune : aides à l’achat de livres, à la pratique d’une activité sportive, à l’acquisition d’équipements spécifiques (pour les jeunes en filière professionnelle et technologique). L’aide à l’achat d’un ordinateur mise en place pour les lycéens et apprentis s’étend aux jeunes en 2e ou en 1re année de CAP, il sera gratuit pour les familles les plus modestes.


L’égalité des territoires et la préservation de l’environnement

Sur tous les fronts, la Région agit pour l’aménagement équilibré du territoire, via sa politique des transports, son action dans les réseaux numériques, le développement des bourgs-centres et en programmant la création du Parlement de la Montagne, « cousin » du Parlement de la Mer. La Région, qui veut devenir demain la première Région à énergie positive d’Europe, mène de nombreux programmes pour la transition écologique et énergétique.

Elle va, notamment, renforcer sa politique énergétique en développant toutes les formes d’énergies renouvelables. En complément de l’élargissement de l’éco-chèque logement pour les particuliers à tout le territoire, une Agence régionale de l’énergie et du climat sera mise en place d’ici la fin de l’année.

L’éco-chèque logement

La Région vous aide activement à faire des économies d’énergie grâce à l’éco-chèque logement. Ce dispositif s’adresse aux particuliers propriétaires (occupants ou bailleurs) d’un logement, qui réalisent des travaux visant une économie d’énergie d’au moins 25 %. Pratique et facile d’utilisation, il vient en déduction du montant total de la facture et la Région se charge de rembourser les professionnels partenaires du dispositif. Il est cumulable avec d’autres aides liées aux économies d’énergie.

En savoir plus

Le développement économique partagé

+ 26,6% pour l’agriculture, + 20% pour les entreprises et + 5,5% pour la recherche et l’enseignement supérieur… La Région a choisi de renforcer largement son engagement pour le développement économique, l’innovation et l’internationalisation.

Elle met le cap sur l’économie du futur avec les énergies renouvelables, le numérique et la « croissance bleue », qui bénéficiera du Plan Littoral 21. Propriétaire des ports de Sète-Frontignan, Port-la-Nouvelle et du port de pêche du Grau-du-Roi (depuis janvier 2017), la Région va poursuivre leur développement : continuer les travaux sur les espaces ferroviaires portuaires ; réalisation du terminal passager et réhabilitation du môle St-Louis du port de Sète et l’extension de Port-la-Nouvelle.

Le plan régional Très Haut Débit

Pour assurer un accès égal de tous les habitants, ruraux comme urbains, à une connexion Internet performante, la Région a lancé un plan Très Haut Débit de 220 millions d’euros. Grâce à ce plan, la Région va participer au déploiement de la fibre
optique afin de couvrir tout le territoire de l’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée d’ici 2022.

Le lien social et les solidarités

La Région pratique une solidarité active, en soutenant la culture et la pratique sportive. Elle investit aussi pour le logement social et étudiant et pour le maintien d’une offre de soins de premiers recours en zones rurales avec les maisons de santé pluri-professionnelles.

La Région aide également les jeunes à conserver leur « potentiel santé » avec le Pass mutuelle étudiant et les points accueil écoute jeunes. Elle aide les enfants des familles aux revenus modestes à partir en vacances et favorise une plus grande inclusion des personnes en situation de handicap.
Enfin, la Région s’engage pour l’affirmation de l’égalité hommes/femmes.

Le pass mutuelle
Le Pass mutuelle est une aide de 100 euros par étudiant et par année universitaire pour la souscription à une complémentaire santé étudiante. Il concerne les étudiants boursiers âgés de moins de 28 ans au 1er octobre de l’année universitaire.