AccueilMa régionPortraits de territoiresTrain jaune : un canari centenaire

Train jaune : un canari centenaire

Depuis plus de cent ans, le train jaune dessert les hauts plateaux catalans et fait partie du paysage. La Région investit 11 M€ pour sa réhabilitation.

JPEG - 402.5 ko
Crédits : Noël Hautemanière

Il est unique en son genre. Aux couleurs catalanes, le train jaune parcourt 63 km et gravit 1 166 m avec une déclivité record. Pas mal pour un centenaire, car la ligne fut lancée en 1903 pour désenclaver les hauts plateaux catalans.

En 1927, Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol sont reliés. Tout un symbole.Il se prolonge désormais par un TER plus classique jusqu’à Perpignan et par le transpyrénéen Toulouse-Barcelone à l’autre bout. Toute l’année, le « Canari » - c’est son surnom - dessert 22 gares. Son tracé offre un panorama incroyable, avec deux sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, Villefranche-de-Conflent et Mont-Louis.
Il dessert également Font-Romeu, l’une des plus importantes stations de sports d’hiver de la chaîne pyrénéenne.

Sauvegarde du Patrimoine
Le « canari » a besoin d’aide pour continuer sa route. Dans le cadre du Contrat plan État-Région 2015-2020, 15,2 millions d’euros vont être investis, dont 11 M€ par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Cette enveloppe sera consacrée au matériel roulant que sont les voitures et les motrices, et à l’amélioration des voies.