http://www.laregion.fr/Rentree-la-jeunesse-l-education-et-la-formation-au-coeur-de-l

Rentrée : la jeunesse, l’éducation et la formation au coeur de l’action régionale

Plus de 500 000 lycéen-nes, étudiants-es et apprenti-es ont repris, depuis début septembre, le chemin de l’école. L’accompagnement de la jeunesse est une priorité de l’action régionale. Avec une enveloppe qui mobilise pour l’éducation et la jeunesse près de la moitié de son budget annuel, la Région se donne les moyens d’une politique volontaire et ambitieuse.

Le nouveau lycée Léon Blum de Villefranche de Lauragais a une surface de plus de 8 000 m<sup class="typo_exposants">2</sup> © Vincent Nguyen
Le nouveau lycée Léon Blum de Villefranche de Lauragais a une surface de plus de 8 000 m2 © Vincent Nguyen

Permettre aux 500 000 jeunes d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée d’étudier et de vivre leur scolarité dans les meilleures conditions est une des missions essentielles de la Région. Elle est la seule collectivité compétente pour construire et rénover les lycées et les CFA (Centres de formation des apprentis) de l’ensemble du territoire, en assurer l’accessibilité et le bon fonctionnement. Elle intervient également hors compétence aux côtés de l’État dans la rénovation, la modernisation et l’équipement des universités. Avec une enveloppe de plus d’un milliard d’euros dédiée à l’éducation, à la formation, à l’enseignement supérieur et à la recherche, soit près de la moitié de son budget annuel, la Région se donne les moyens d’une politique ambitieuse et volontaire. Carole Delga en a tracé les grandes lignes lors d’une conférence à la presse mardi 30 août :

Ma priorité pour les habitants de notre région : le développement équilibré des territoires pour favoriser l’activité économique et l’emploi. Cela passe par l’éducation et la formation, qui sont des armes essentielles pour lutter durablement contre le chômage. La Région met tout en oeuvre pour permettre aux jeunes de préparer la formation de leur choix, dans des établissements de qualité partout sur le territoire, avec un objectif clair : leur donner pleinement confiance en l’avenir et trouver un emploi à la hauteur de leurs ambitions.
Dix lycées neufs à l’horizon 2022
Des matériaux régionaux -ici, le bois Douglas de la Montagne noire et des monts de Lacaune, ont été utilisés dans la construction du nouveau lycée Léon Blum de Villefranche de Lauragais © Lydie Lecarpentier
Des matériaux régionaux -ici, le bois Douglas de la Montagne noire et des monts de Lacaune, ont été utilisés dans la construction du nouveau lycée Léon Blum de Villefranche de Lauragais © Lydie Lecarpentier

Dès cette année, deux nouveaux lycées ouvrent leurs portes, permettant d’accueillir plus de 2000 élèves des sections générales et professionnelles.
Jeudi 1er septembre, Carole Delga a inauguré, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président à l’éducation, à la jeunesse et au sport, le lycée Léon Blum, à Villefranche de Lauragais. Le lycée Ernest Ferroul, à Lézignan-Corbières, a quant à lui été inauguré en octobre par la présidente en octobre.

Soucieuse de répondre à la croissance démographique et aux enjeux de proximité sur un territoire aussi vaste que l’Irlande, la Région a déjà lancé la construction de trois nouveaux lycées. À l’horizon 2020-2022, dix établissements neufs auront vu le jour. À ces nouvelles constructions s’ajoutent une vingtaine d’opérations de reconstruction, de réhabilitation, d’extension et de mise en accessibilité. En cette rentrée, plus de 10 lycées ont déjà été rendus accessibles aux personnes handicapées. D’ici 2020, les deux tiers des lycées de la région seront accessibles à tous les publics.

À Marguerittes, dans le Gard, un cluster innovant dédié à l'apprentissage repose sur le fonctionnement d'une entreprise-école gérée par les apprentis © Laurent Boutonnet
À Marguerittes, dans le Gard, un cluster innovant dédié à l’apprentissage repose sur le fonctionnement d’une entreprise-école gérée par les apprentis © Laurent Boutonnet

Cette politique volontariste concerne également les apprentis. Avec une vingtaine de chantiers en cours dans les CFA et 120 nouvelles formations ouvertes dès cette année, au plus près des besoins de l’économie régionale, la Région s’engage pour gagner la bataille de l’emploi des jeunes. 60 % des apprentis occupent en effet un emploi 18 mois après leur sortie de formation, dont 64 % en CDI.

Les nouvelles constructions et les travaux engagés dans les établissements du territoire s’inscrivent dans le cadre du Plan Marshall à destination du BTP, lancé par la Région en mars dernier.

Des aides pour les jeunes et leurs familles

Garante de l’égalité des chances et soucieuse de préserver les pouvoir d’achat des jeunes et des familles, la Région met à la disposition des lycéen-nes, des apprenti-es et des étudiant-es différentes aides directes. Accès à l’équipement numérique avec LoRdi et OrdiLib, à la lecture, au sport, mais aussi des aides pour le transport, l’hébergement, la restauration, la mobilité à l’étranger, et l’achat d’équipements spéciaux pour les formations professionnelles. Le Site jeune de la Région est la porte d’entrée de toutes les aides à destination des publics jeunes. L’année 2016 sera consacrée à l’harmonisation des différents dispositifs existants sur les périmètres des deux anciennes Régions.

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée compte :
381 lycées et près de 226 000 lycéen-nes
104 CFA et 34 000 apprentis
7 universités et 247 000 étudiants

Article publié le 30 août 2016