http://www.laregion.fr/Pres-de-6-MEUR-de-la-Region-pour-l-attractivite-et-l-emploi-en

Près de 6 M€ de la Région pour l’attractivité et l’emploi en Tarn-et-Garonne

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni le mardi 25 octobre, à Toulouse, les élus de la Commission permanente.

Un ensemble d’aides a été accordé au territoire du Tarn-et-Garonne, pour un montant global de près de 6 M€. Au cœur des projets soutenus : l’emploi, la formation, l’attractivité et la solidarité.

Dans le cadre de son Plan pour l’emploi et le BTP, lancé par Carole Delga en mars dernier, la Région intensifie ses efforts et accorde de nouvelles aides pour le lancement de chantiers prioritaires.

La Région souhaite offrir aux jeunes des conditions d’accueil et d’hébergement optimales. Elle va ainsi entreprendre au lycée agricole Capou à Montauban des travaux pour l’accessibilité des personnes handicapées, la mise à niveau du câblage informatique et diverses réhabilitations, pour un accompagnement régional de 1,5 M€.

La Région finance également une série de travaux de réhabilitation dans les bâtiments publics, avec par exemple : 70 000 € accordés pour la mise en accessibilité de plusieurs bâtiments communaux de Castelsarrasin (mairie, CCAS, foyer, local ASVP, bibliothèque, office municipal des sports, école de musique, site de tir à l’arc et ateliers municipaux), ainsi que la mise en accessibilité du stade de rugby Gaston Vivas, sur la commune de Beaumont-de-Lomagne (plus de 20 000 €).

La rénovation énergétique des logements sociaux et bâtiments publics est également au cœur du Plan pour l’emploi et le BTP. Parmi les divers chantiers soutenus en Tarn-et-Garonne, on note : la réhabilitation de 3 logements sur la commune de Cayriech, ou encore la rénovation énergétique de la salle des fêtes, de la mairie et de l’école de la commune de Fabas pour près de 27 000 €.

L’emploi et la formation constituent la priorité de la Région, qui a accordé un ensemble d’aides en faveur de la compétitive des entreprises du Tarn-et-Garonne.

Parmi ces aides :

  • ABSOGER implantée à Les Barthes, qui fabrique et commercialise des solutions pour le traitement des gaz et la gestion de l’atmosphère, bénéficie d’une aide de 100 000 € pour un projet de développement à l’export.
  • la pépinière Novalia implantée à Montauban, rattachée à la ZIR Grand Sud Logistique, et portée par l’Agence de Développement Economique de Tarn-et-Garonne, bénéficie d’une aide de la Région de 35 000 €, pour la réalisation de son programme de fonctionnement.
  • la société coopérative OZON basée à Septfonds, bénéficie d’un soutien de 44 000 € pour l’accompagnement de 44 porteurs de projets à la création d’entreprise pour les départements du Tarn-et-Garonne et du Lot dans le cadre du SIEG.

Dans le domaine du numérique, dans le cadre du dispositif « Fab Région » entièrement financé au titre du FEDER 2014-2020, la Région vise à soutenir la création et l’extension de fablabs ou « laboratoires de fabrication », et l’innovation, la production et l’emploi.

Parmi les fablabs soutenus dans le Tarn-et-Garonne, celui de l’association MAJ, celui de la Commune de Caylus, ainsi que celui de l’association CORFI des deux Rives.

Par le biais des Programmes de Développement Rural Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, qui permettent de mobiliser les crédits du FEADER, la Région accompagne les entreprises agroalimentaires présentant un projet stratégique de développement global et structurant, axé sur une analyse et des objectifs de performance commerciale, afin d’accroître la valeur ajoutée agricole et de concourir à l’aménagement du territoire en renforçant les activités économiques et la compétitivité des filières agroalimentaires. Parmi les entreprises soutenues, en Tarn-et-Garonne, la SA ROUQUETTE et FILS pour la modernisation de la station de conditionnement des prunes et des pommes (Site de Monteils) pour un montant d’aide Région de plus de 47 000 € et FEADER de plus de 53 000 € ; ainsi que la SARL A.J.P, soutenue pour la création d’une seconde ligne de calibrage et de conditionnement de fruits, pour un montant d’aide Région de 70 000 € et FEADER de près de 80 000 €.

Avec cette Commission permanente, la Région réaffirme son soutien aux projets porteurs d’emplois et de dynamisme, partout sur son territoire.