AccueilMa régionPortraits de territoiresNotre littoral, un joyau aux multiples facettes

Notre littoral, un joyau aux multiples facettes

La Région s’engage dans la Croissance bleue : elle conjugue développement du tourisme et du nautisme, de la pêche et des flux commerciaux, avec la préservation d’espaces naturels exceptionnels.

Croissance bleue : la protection environnementale d’abord

Notre région a les bonnes cartes en mains pour parier sur la Croissance bleue : elle bénéficie de 215 kilomètres de côtes du Grau-du-Roi à Cerbère, 40 000 hectares de nature sauvage, 66 ports de plaisance, d’une filière nautique dynamique, de ports de commerce complémentaires à Sète, Port-la-Nouvelle et Port-Vendres, de la plus grande flottille de pêche de Méditerranée…

Pavillons bleus : 52 plages sont labellisées
Carole Delga a dévoilé, il y a quelques semaines, sur la plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), le palmarès Pavillon Bleu 2016, en présence de nombreux élus régionaux venus assister à la cérémonie.

Avec 52 Pavillons bleus, cette année, notre région est sur la deuxième marche du podium des Régions.
Le Pavillon bleu récompense les ports de plaisance et les communes engagés dans
une démarche d’excellence environnementale et répondant à des critères bien spécifiques en matière de gestion des déchets et d’éducation à l’environnement. Pour la présidente de la Région, cela « illustre notre volonté de proposer une destination
touristique durable de grande qualité ».

Cirque de Port-Vendres
Cirque de Port-Vendres
Crédits : Gilles Deschamps

Une pépite touristique

Ces atouts rendent la zone littorale particulièrement attractive : tous les ans, elle accueille 20 000 habitants supplémentaires, 10 millions de touristes choisissent d’y séjourner et 5 millions de personnes arpentent les superbes sites protégés du Conservatoire du littoral, qui abritent une faune et une flore exceptionnelles.
Comme en Camargue, pays du taureau, du cheval et des oiseaux migrateurs… Ou bien encore, la Côte Vermeille, avec la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls (Pyrénées-Orientales), qui abrite 1 200 espèces animales et plus de 500 espèces végétales.

La Région soutient financièrement l’action du Conservatoire du littoral, qui protège aujourd’hui plus de 12 000 hectares, soit environ 25 % du linéaire côtier et lagunaire régional. Ce partenariat a notamment permis la création de la réserve naturelle régionale de Sainte-Lucie (Aude), en 2009, grâce au rachat d’anciens salins. D’autres initiatives visent à favoriser une gestion écologique du littoral et à préserver sa biodiversité.
Par exemple, la suppression de la route littorale entre La Grande-Motte et Carnon (Hérault), qui traversait le lido du Petit et du Grand Travers sur quatre kilomètres, a permis de reconstituer le cordon dunaire et de canaliser les accès à la plage.

Accostage à Sète pour la Maison Régionale de la Mer
La Maison Régionale de la Mer sera inaugurée à l’automne dans l’ancien Palais Consulaire à Sète. Cet édifice de style art déco, que la Région rénove et réaménage pour 4,5 M€, abritera notamment les commissions du Parlement de la Mer, imaginé par la Région pour rassembler les professionnels et élus du littoral et de la mer. La Maison Régionale de la Mer héberge déjà le Cépralmar, le Centre d’études et de promotion des activités lagunaires et maritimes. Elle accueillera aussi des expositions et événements.