AccueilMa régionIls sont l’OccitanieMartin Fourcade : « Je suis fier de ma région »

Martin Fourcade : « Je suis fier de ma région »

Martin Fourcade, 27 ans, est double champion olympique et cinq fois vainqueur de la coupe du monde. Sa discipline : le biathlon (course de ski de fond et tir à la carabine). Né à Céret dans les Pyrénées-Orientales, il nous parle de la relation étroite qu’il entretient avec sa région, notre région.

Pourquoi aimez-vous cette région ?
Je suis né ici. Je me sens pyrénéen. Et même si je voyage beaucoup à cause de mon métier, j’éprouve toujours énormément de plaisir à revenir dans ma région. Je la trouve magnifique et j’en suis fier. Avec la mer et la montagne comme terrain de jeu, c’est le paradis des sports de nature. Mais j’aime aussi des villes comme Toulouse et Montpellier. Et puis, l’offre culturelle est immense, avec, notamment, tous les festivals de l’été, comme Les Déferlantes d’Argelès-sur-Mer. Enfin, j’ai découvert Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées, grâce à ma compagne qui est de là-bas, et j’y passe deux semaines chaque été.

Coin préféré
J’en ai plein, la vallée de la Têt, la forêt du Calvet, le col de La Quillane, Collioure et la Côte Vermeille… mais le coin que je préfère, c’est le lac de Matemale, en plein cœur du plateau du Capcir. Mes amis les plus proches sont de là-haut. On prend tous plaisir à se retrouver l’été et à passer du temps ensemble au bord du lac. D’ailleurs, quand j’étais plus jeune, je travaillais à la base nautique chaque été.

Souvenir d’enfance
J’ai passé mon enfance au grand air. Tous mes souvenirs sont liés à la nature. Mon père était accompagnateur de montagne. Je partais souvent avec lui et le groupe qu’il encadrait, en randonnée itinérante, pendant une ou deux semaines, du côté du lac des Bouillouses dans le Haut-Conflent. On dormait sous la tente ou à la belle étoile. On observait les animaux sauvages, c’était magique.

Ici, avec la mer et la montagne, c’est le paradis des sports nature.

Première course
C’était une course de ski de fond, la Transpyrénées. Je me souviens que j’étais sur le podium, mais je n’avais pas gagné ce jour-là. Quand j’étais gamin, je faisais déjà beaucoup de sports : VTT, course à pied, natation, judo, ski… Mais l’événement que j’attendais le plus, c’était le cross du lycée de Font-Romeu.

Gourmandise préférée
En tant que sportif de haut niveau, j’ai une alimentation assez stricte. Mais, même si je dois faire attention à ce que je mange, ça ne m’empêche pas de me faire plaisir. Quand je suis en vacances chez mes parents, dans les Pyrénées-Orientales, je mange pas mal de rousquilles. Une spécialité catalane, légèrement parfumé à la vanille et au citron, que j’adore.