Les atouts économiques

Le développement économique est l’une des compétences majeures de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. En 2017, la Région met le cap sur l’économie du futur et renforce son engagement dans le développement économique et l’innovation.
L’industrie, agriculture, littoral, montagne, numérique, les atouts dont dispose ce territoire constituent autant d’opportunités de création d’emplois.

 

Entreprises et innovation : Les entreprises fleurissent en Occitanie

La Région valorise la création d’entreprises : + 20% pour le budget accordé aux entreprises en 2017. On recense 50 000 créations d’entreprises en 2015.
Le concours Coup de Pousse met en lumière des porteurs de projets et PME à fort potentiel d’innovation et surtout de création d’emplois. Il les aide à aller plus loin via des subventions de 20 000€ à 100 000€ ainsi qu’un accompagnement par les réseaux de pépinières, les chambres consulaires.

La Région se positionne en véritable pépinière d’entreprise. 8 400 start-up fleurissent sur le territoire. Près de 10 millions d’euros investis pour créer des cités de start-up à Montpellier et Toulouse. C’est la 1ère région à avoir obtenu le label international Fab Région pour son aide aux FabLabs.

L’Occitanie, fief de l’aéronautique mondial

Sans surprise, la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se hisse en bastion national de l’aéronautique. Avec 720 entreprises et une place de leader mondial, l’aéronautique génère 71 000 emplois en région.
Contrairement aux idées reçues, tout ne se joue pas à Toulouse. Un tissu très dense de PME-PMI rayonne dans les départements alentours notamment en Ariège, en Aveyron, dans le Lot mais aussi près de la Méditerranée dans le Gard et les Pyrénées-Orientales.

Agriculture : 1er secteur économique investi par la Région

1/4 des exploitations et des surfaces françaises en agriculture biologique

Le secteur agricole représente 140 000 personnes actives, l’Occitanie est la 2nde région française en termes d’emploi agricole. Le budget qui lui est concédé a été revu à la hausse de 26.6% pour 2017.
L’accent est tout particulièrement porté sur l’agriculture biologique. L’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région bio en nombre d’exploitations. 6 500 exploitations (soit 329 660 hectares) ont été certifiées bio en 2015. Parmi celles-ci, on comptabilise plus de 23 000 hectares de vignes.

Occitanie, reine des labels

En complément de son investissement dans l’agriculture biologique, la Région met l’accent sur les labels.
On compte 250 produits certifiés et 31 200 exploitations commercialisent des produits sous SIQO (Signes d’identification de la qualité et de l’origine) délivré par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité.
La labellisation concerne également la filière viticole avec plus de 12 000 exploitations viticoles de la région labellisées et les produits carnés (viandes porcines, volailles, palmipèdes, viandes bovines et ovines).

Économie touristique : des Pyrénées à la Méditerranée

Le tourisme contribue à hauteur de 10% du PIB régional et représente plus de 100 000 emplois sur tout le territoire. L’enjeu aujourd’hui est de renforcer l’attractivité du territoire notamment pour les deux grands pôles d’activité que sont la chaine pyrénéenne et la mer Méditerranée.

Croissance bleue et Plan littoral 21

En mars 2017, la Présidente Carole Delga a donné le top départ du Plan Littoral 21. Celui-ci a pour objectif de devenir une puissance maritime, en conjuguant dynamisme économique et préservation de l’environnement.

Avec l’appui du Parlement de la Mer, la Région met l’accent sur la croissance bleue européenne : amélioration des trafics portuaires (63.6 millions€ accordés aux ports régionaux) et de l’offre touristique avec la montée en gamme des établissements d’accueil et le développement des stations littorales.

La montagne regorge d’opportunités économiques

Qui a dit que la montagne était uniquement une destination hivernale ?
Le « plan montagne quatre saisons » prévoit un budget de 1,5 M€ pour 2017. Les stations de montagne peuvent compter sur la filière thermalisme, pour diversifier leur activité.
En montagne comme ailleurs, la Région soutient la compétitivité et la montée en gamme des établissements touristiques, pour diversifier l’offre et élargir la saison.

La Région met également l’accent sur d’autres secteurs économiques :
  • Le numérique : 52 500 emplois dans la filière du numérique dont 600 personnes employées dans les jeux vidéo (2ème région qui entreprend dans les jeux vidéo).
  • La recherche : 15 pôles de compétitivité , près de 30 000 chercheurs sur tout le territoire, 28 grandes écoles et 7 universités.
  • La santé : 240 000 emplois dans 538 établissements de santé publics ou privés. Des CHU en pole position dans le palmarès des 50 meilleurs hôpitaux de France selon le magazine Le Point : 3ème CHU de Toulouse, 8ème CHRU de Montpellier.