Le temps s’arrête au Musée Soulages

Au Musée Soulages, il n’y a pas que… Du Soulages. Cinquante artistes y sont exposés depuis le début du mois de décembre, tous ayant en commun d’évoquer le temps. Jusqu’en avril 2017, l’exposition « Tant de temps » multiplie les formes pour tenter de représenter l’insaisissable.

François Poivret - Quai d'Ivry de l'ensemble : "Portrait de Jacques Villeglé" 1966 - Collection FRAC Bretagne © François Poivret
François Poivret - Quai d’Ivry de l’ensemble : "Portrait de Jacques Villeglé" 1966 - Collection FRAC Bretagne © François Poivret

Encore loin, il est déjà là. Sitôt présent, il est déjà passé. Quoi de plus insaisissable que le temps ? C’est pourtant la matière première de l’exposition « Tant de temps », à découvrir jusqu’en avril 2017 au Musée Soulages de Rodez. Des visites guidées sont organisées pendant les vacances de Noël, sur réservation.

Laurette Atrux-Tallau, "Sans titre n°01, 2003 - Collection FRAC Languedoc-Roussillon - © Laurette Atrux-Tallau
Laurette Atrux-Tallau, "Sans titre n°01, 2003 - Collection FRAC Languedoc-Roussillon - © Laurette Atrux-Tallau

Une cinquantaine d’œuvres issues de la création contemporaine de 1948 à nos jours abordent la question de la temporalité et les notions qui lui sont liées : la vitesse, l’immédiateté, la transformation. Une thématique qui a, siècle après siècle, fasciné, interrogé, inspiré les artistes. Notre époque contemporaine rend cette question encore très actuelle.

Tous les supports ou presque sont utilisés, comme autant de prises sur cet impalpable temps, qui laisse pourtant des traces sur la vie et les corps. Peinture, photographie, sculpture, dessin, gravure, film et vidéo composent un parcours en six sections, dont les Métamorphoses et les Mémoires.

Des oeuvres d’artistes de renommée internationale tels que Christian Boltanski, Robert Filliou, Gerhardt Richter ou Bill Viola sont présentées en regard de créations d’artistes plus jeunes, conformément au voeu de Pierre et Colette Soulages, formulé au moment de la rédaction de l’acte de donation à l’origine de la création du musée Soulages.