AccueilJe m’informeLes actusLe géant de l’agriculture InVivo choisit Montpellier pour (...)

Le géant de l’agriculture InVivo choisit Montpellier pour développer une filiale innovation

Le premier groupe coopératif agricole français InVivo a présenté hier son dernier né, le « studio agro-digital ». 600 m2 de nouveaux espaces pour doper l’innovation en agriculture, inaugurés au Parc Eurêka de Montpellier. InVivo a naturellement choisi Occitanie pour implanter et développer cette nouvelle filiale tournée vers la transformation numérique en agriculture.

IOTA, l'un des 1ers projets incubés au studio agro-digital, a déjà été primé © Antoine Darnaud
IOTA, l’un des 1ers projets incubés au studio agro-digital, a déjà été primé © Antoine Darnaud

L’agriculture n’échappe pas à la révolution numérique. InVivo a saisi là une opportunité d’aller plus loin dans son activité. Avec son nouveau « studio agro-digital », le 1er groupe coopératif agricole français entend être partie prenante du développement des usages numériques en agriculture. Inauguré jeudi 17 mai au Parc Eurêka de Montpellier, le studio agro-digital est une chance pour Occitanie, 1re région agricole française et pôle d’innovation agronomique mondial.

Occitanie est pour nous une vraie terre d’accueil. Nous avions la volonté de créer ce studio dans cette région. La présence de l’Inra, du Cirad, de Sup Agro et de Agropolis fondation est un atout. La pierre angulaire du projet, c’est ici, a déclaré Thierry Blandinières, le Président d’InVivo.
L'agriculture de précision permet de produire plus et mieux © Antoine Darnaud
L’agriculture de précision permet de produire plus et mieux © Antoine Darnaud

Carole Delga voit dans ce projet une reconnaissance de la capacité d’innovation du territoire :

Notre ambition : devenir la 1re région de l’innovation en Europe. Avec des équipes, des projets, des entreprises comme les vôtres nous savons que nous pourrons relever ce défi.

Intégré aux locaux de Smag*, le studio agro-digital est déjà opérationnel depuis plusieurs semaines. Il fonctionne comme un incubateur de startups : après sélection, les projets intègrent un programme dit « d’accélération » qui permet de savoir très rapidement si l’idée peut trouver sa place sur le marché. Une méthode en quatre étapes qui correspondent aux différents états d’avancement du projet, de la phase d’exploration à l’industrialisation.

Le PDG de Smag Stéphane Marcel présente la dernière innovation de l'entreprise à Carole Delga : IOTA, spécialiste des objets connectés © Antoine Darnaud
Le PDG de Smag Stéphane Marcel présente la dernière innovation de l’entreprise à Carole Delga : IOTA, spécialiste des objets connectés © Antoine Darnaud

Un des premiers projets incubés dans le studio est déjà sur le marché. Créé par Smag, IOTA (pour « Internet of things of agriculture ») est une application mobile qui permet de visualiser et de gérer dans un même temps l’ensemble des objets connectés d’une exploitation : station météo, pièges à insectes, tracteur, colliers numériques des vaches… Cette application a reçu cette année un SIMA Innovation Awards.
À terme, une dizaine de projets agro-digitaux pourront être accueillis simultanément dans le studio d’InVivo.

(*) Smag, pour "smart agriculture", l’agriculture intelligente, naît dans les années 2000 à Montpelllier. La startup spécialisée dans l’édition de solutions web pour le monde agricole et agroalimentaire bénéficie d’un soutien de la Région. Fort de son succès, Smag est racheté en 2014 par InVivo et devient l’une des ses filiales. L’entreprise emploie aujourd’hui près de 200 salariés.