http://www.laregion.fr/Le-Plan-500-000-formations-en-Occitanie-un-bon-point-pour-l

Occitanie : plus de 90 000 places de formation proposées

Depuis 2016, le Plan national « 500 000 formations supplémentaires » a été lancé par le gouvernement pour encourager la formation des personnes en recherche d’emploi. Décliné en Occitanie en avril dernier, l’accord a permis de proposer plus de 90 000 places de formation sur tout le territoire soit 30 000 places de plus qu’en 2015.

Ecole régionale du numérique à Saint Gaudens (Haute-Garonne) © Marie Frédéric
Ecole régionale du numérique à Saint Gaudens (Haute-Garonne) © Marie Frédéric

L’heure du premier bilan pour le « plan 500 000 formations supplémentaires » en Occitanie est arrivée et les résultats sont bien au rendez-vous. Ce plan vise à faire bénéficier de formations à un plus grand nombre de demandeurs d’emploi de la région et ainsi faciliter leur accès à une activité professionnelle. Avec près de 92 000 entrées en formations enregistrées, l’objectif fixé avec l’État et les partenaires sociaux est atteint. Au niveau régional, ce plan a représenté un engagement de 90 M€ pour financer 30 000 places de formations supplémentaires par rapport à 2015.

L’ensemble des partenaires s’est retrouvé ce mardi au centre de formation ADRAR pour dresser les premiers résultats du plan et poursuivre les efforts sur le 1er semestre 2017. L’Occitanie est actuellement la 1re région de France pour la mise en œuvre du plan « 500 000 formations supplémentaires ». Devant ces bons résultats, le gouvernement a proposé aux régions de le prolonger au 1er semestre 2017, à hauteur de 165 000 formations.

Sur l’emploi, je ne crois pas aux solutions globales venues d’en haut, mais au sur-mesure comme nous le faisons ici avec le Plan « 500 000 formations supplémentaires » , explique Carole Delga, présidente de la Région. Notre but n’est pas simplement d’ouvrir des formations : nous voulons très concrètement offrir la possibilité à chaque personne entrée en formation d’obtenir rapidement un emploi à la sortie.

L’offre de formation a particulièrement été renforcée sur les métiers d’avenir comme le numérique et les énergies nouvelles. Des efforts ont également été faits sur les formations dans les secteurs qui recrutent en région : l’industrie, l’hôtellerie-restauration, le tourisme, l’agriculture ou encore le service à la personne. L’accent a par ailleurs été mis sur l’ouverture de formations qualifiantes et pré-qualifiantes pour permettre aux personnes les plus fragiles et les plus éloignées de l’emploi, d’accéder à des certifications reconnues. Ces formations leur garantissent une insertion durable sur le marché du travail.

Article publié le 24 janvier 2017