http://www.laregion.fr/La-Region-soutient-l-attractivite-et-l-emploi-des-Pyrenees

La Région soutient l’attractivité et l’emploi des Pyrénées-Orientales

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni ce vendredi 18 novembre, à Montpellier, les élus de la commission permanente. A cette occasion, un ensemble d’aides a été accordé au territoire des Pyrénées-Orientales, pour favoriser son attractivité, avec au cœur des projets soutenus : l’économie sociale et solidaire, les transports, l’agriculture biologique et le sport.

Dans le cadre de son Plan pour l’emploi et le BTP, lancé par Carole Delga en mars dernier, la Région intensifie ses efforts et accorde de nouvelles aides pour le lancement de chantiers prioritaires.

Coté transports, la Région a engagé une enveloppe totale de 6,3 M€ en faveur du Train Jaune, dont :

  • 3,74 M€ pour le financement des études et travaux de la deuxième phase des travaux d’urgence sur la voie, avec l’État, SNCF Réseau et le Conseil départemental des Pyrénées Orientales. Cette opération, sur la portion de ligne entre Font-Romeu et Latour-de-Carol, permettra de maintenir l’exploitation de la ligne au-delà du 31/12/2016. Elle porte sur la même nature de travaux que ceux réalisés en première phase, à savoir le remplacement des rails et des traverses sur un linéaire cumulé de voie de l’ordre de 14 km. Les travaux se dérouleront lors des périodes de fermeture annuelle de la ligne, au premier semestre 2017.
  • 2,56 M€ pour des grosses opérations de maintenance du matériel roulant.

Les 6,3 M € attribués par la Région pour le Train Jaune à cette occasion viennent en complément d’affectations déjà réalisées antérieurement, pour un montant de 1,591 M€. Le montant total de la participation de la Région sur les deux opérations de travaux d’urgence du Train Jaune est donc de 7,891 M€.

La Région soutient financièrement les opérations réalisées sous maîtrise d’ouvrage des Départements permettant d’améliorer le réseau Routier d’Intérêt Régional. Aussi, elle vient d’engager 1,65 M€ pour des opérations d’aménagement de sécurité sur des axes inscrits au Réseau Routier d’Intérêt Régional, avec 450 000 € pour la RD914 Port Vendres Cerbères, 900 000 € pour RD900 Rocade Ouest de Perpignan (section centre - Tranche 5), et 300 000 € pour RD612 Itinéraire Millas Thuir (tranche 5).

La maîtrise de l’énergie, ainsi que l’efficacité énergétique font partie des priorités de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Parmi les projets soutenus lors de cette commission permanente, celui porté par la SCI Candel dans les Pyrénées-Orientales, pour l’installation d’une chaufferie automatique au bois multi combustible de 75 kW pour répondre aux besoins calorifiques de 12 logements, avec un soutien de la Région de près de 7 000 €.

La Région agit en faveur de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), composante essentielle de l’économie régionale, en encourageant et accompagnant le développement de cette économie humaine, proche des territoires et génératrice d’emplois non délocalisables.

Parmi ces aides, dans les Pyrénées-Orientales :

  • 4 000 € à l’entreprise Animation Sport Emploi 66 de Perpignan, pour une étude de faisabilité pour la création d’un outil de mutualisation à destination des associations des Pyrénées-Orientales.
  • 9 000 € à l’entreprise d’insertion Pierre en paysage basée à Banyuls-sur-Mer, pour des investissements liés au développement de la structure. Son activité porte sur l’entretien et la construction de murs en pierres sèches, la création paysagère et l’entretien environnemental naturel.

La Région participe au développement de la vie et des pratiques sportives, en soutenant par exemple les principaux clubs professionnels et les centres de formation qui y étaient rattachés, sur son territoire. 29 centres de formation de clubs régionaux évoluant dans un championnat professionnel sont concernés par cette mesure.

Dans les Pyrénées-Orientales, la Région a attribué 100 000 € à destination de L’Association sportive Saint-Estève XIII et 75 000 € à l’USAP, pour le fonctionnement de leurs centres de formations respectifs.

L’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la première région française en agriculture biologique et représente à elle seule près de 25 % du territoire national bio et un exploitant bio français sur cinq. La Région soutient les investissements immatériels des agriculteurs s’engageant ou déjà engagés en agriculture biologique, à travers le dispositif Visa pour la bio. Trois agriculteurs installés dans les Pyrénées-Orientales bénéficient d’un soutien de 1 500 € chacun.

La Région agit également en faveur des jeunes agriculteurs, et les accompagne afin de permettre leur installation, par exemple à travers le Plan Régional Installation-Transmission. 44 000 € ont été attribués à la Chambre d’Agriculture du Roussillon pour de l’accompagnement à l’installation.