http://www.laregion.fr/La-Region-se-mobilise-pour-favoriser-l-emploi-et-construire-la

La Région se mobilise pour favoriser l’emploi et l’attractivité du territoire

La Région poursuit sans fléchir son « Plan pour l’emploi et le BTP » : la commission permanente de vendredi 18 novembre a décidé d’engager 170 M€ pour alimenter des rénovations de lycées et l’amélioration des routes, le Plan Littoral 21 et les aides aux entreprises, notamment celles de l’économie sociale et du tourisme.

JPEG - 2 Mo

Les décisions de la commission permanente du 18 novembre vont alimenter de nombreux chantiers sur tout le territoire de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Une pierre de plus dans la construction du « Plan pour le BTP et l’emploi » lancé par la Région en mars et estimé à 880 M€ d’investissements en 2016, au service de la formation et de l’emploi.

Plus de 10 M€ de chantiers dans les lycées

La Commission permanente engage plus de 10,5 M€ pour des travaux dans les lycées publics. Le lycée Maréchal Lannes de Lectoure, dans le Gers, sera restructuré pour 6,7 M€, et des travaux d’accessibilité entrepris dans les lycées de Fonsorbes et Auterive en Haute-Garonne. La Région rénove aussi pour 3 M€ le lycée agricole d’Auzeville, au Sud de Toulouse.

Améliorer les déplacements

La Région contribue fortement aux opérations routières réalisées par l’État et les conseils départementaux. Elle inscrit dans le Contrat de Plan État-Région plus de 47 M€ pour les déviations de la RN 124 à Gimont dans le Gers, de la RN 125 à Saint-Béat, en Haute-Garonne et de la RN 20 à Ax-les-Thermes, en Ariège.

La Région accorde aussi au département de l’Hérault 2,655 M€ pour six opérations (dont les déviations de Castries et de Montagnac pour l’accès au port de Sète, la mise à 2 fois 2 voies de la RD600…). Elle met aux côtés du département près de 470 000 € pour sept routes de Lozère, notamment entre Marvejols et Mende, Saint-Chély d’Apcher et Le Malzieu, La Bastide et Langogne… Enfin, la Région a voté 11 M€ pour reconstruire le Pont Sadi Carnot de Sète, qui permet le franchissement du canal maritime par la circulation routière et piétonne.

Relever les défis énergétiques et protéger la biodiversité

La Région soutient les projets exemplaires d’efficacité énergétique utilisant les énergies renouvelables : elle aide le réseau de chaleur au bois de Laguiole, en Aveyron et l’éco-construction d’une maison de professionnels de santé à Cendras, dans le Gard. Dans le Lot, c’est dans le bâtiment de la mairie et de la salle des fêtes de Saint-Michel de Bannières que sera installée une chaudière à granulés bois.
Chef de file pour la biodiversité, la Région a aussi accordé 230 000 € à des actions de connaissance, gestion et restauration des continuités écologiques ( Ligue pour la protection des Oiseaux de l’Hérault, centre d’étude et de sauvegarde des tortues marines en Méditerranée)

Encourager la « matière grise »

Des projets majeurs des Contrats de Plan État-Région 2015-2020 reçoivent près de 4,5 M€ au total. Il s’agit de la rénovation et de la mutualisation des serres expérimentales de Montpellier, portées par les centres de recherche Cnrs, Cirad et IRD et du centre technologique « Pro3D », dédié à la fabrication additive par imprimante 3D, porté par l’Université de Montpellier et positionné à Montpellier, Nîmes et Béziers. La Région va aussi construire des locaux pour le Laboratoire de Thermique Energétique et Procédés (LaTEP) de l’Université Pau, Pays de l’Adour,

Aménager l’accueil des entreprises

La Région soutient la création ou la requalification de zones d’activités économiques de qualité et la construction ou l’agrandissement de pépinières et hôtels d’entreprises. Elle a voté plus de 967 000 € pour requalifier la zone du Centre à Decazeville en Aveyron et celle du CM10 à Lannemezan dans les Hautes-Pyrénées. Elle investit plus de 627 000 € dans la création de deux hôtels d’entreprises dans le Gers (à Gimont et à Beaumontde) et pour l’aménagement de ceux de Saint-Pierre de Trivisy, dans le Tarn, et de Luquet, dans les Hautes-Pyrénées.

Booster les entreprises régionales

Près de 8,4 M€ vont aider l’économie de proximité. L’Aveyronnaise Société de construction métallique du Rouergue va augmenter sa capacité de production via l’agrandissement de ses ateliers. L’Héraultaise Inside Out, spécialiste des bâches tendues sur structures modulaires, va faire croître son espace de stockage pour conquérir de nouveaux marchés. Trois PME de Limoux dans l’Aude, Fabrègues et Vias dans l’Hérault, ont également bénéficié de l’aide de la Région à la reprise et à la transmission des entreprises.
L’Institut de Recherche Technologique Saint-Exupéry de Toulouse, qui ouvrira aux PME ses plateformes et compétences, reçoit 3,9 M€ de la Région pour ses recherches sur les technologies de fabrication additive métalliques, destinée aux filières aéronautiques et spatiales.

Favoriser l’essor de l’économie sociale

La Région s’attache particulièrement à l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Elle aide ses entreprises, comme la coopérative de production de films d’animation Les Fées spéciales à Montpellier ou l’entreprise d’insertion Pierre en Paysage, de Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Elle appuie aussi ses fonds d’investissement, comme Initiative Ariège, Midi-Pyrénées Active à Toulouse, Airdie à Montpellier et le Réseau Entreprise du Tarn.

Développer l’économie touristique

Pour appuyer un secteur fort de 108 000 emplois, la Région a lancé le 17 novembre à Albi, devant 1 000 professionnels, la concertation sur le Schéma régional de développement touristique et des loisirs. La commission permanente a voté le lendemain près de 900 000 € dans le cadre des Contrats Régionaux Uniques pour plusieurs aménagements, tel celui du front de neige de la station ariégeoise d’Ax-3-Domaines. Elle soutient aussi la création de gîtes dans le Tarn et le Tarn-et-Garonne.
Dans le cadre du Plan Littoral 21, la Région intervient pour les équipements touristiques, comme l’acquisition d’un engin de levage de multicoques sur le port de la Grande Motte, et accorde une aide à la Société Nationale de Sauvetage en Mer.
Enfin, la Région va passer une convention avec le Conseil départemental de la Lozère sur le tourisme, notamment sur les programmes Leader.

Favoriser la culture pour tous et la pratique sportive

La Région accompagne (via une enveloppe de 340 000 €) des équipements culturels du Gers, de Haute-Garonne, d’Aude et de Lozère. Elle soutient la création d’une médiathèque sur le site des anciennes papeteries de Montech, le transfert des ateliers de construction des décors du Théâtre du Capitole de Toulouse, le chantier des collections du Musée Régional de la Narbonne Antique, la valorisation du site archéologique de Javols et la publication d’ouvrages sur le patrimoine régional.

Pour que les jeunes sportifs bénéficient d’une bonne formation, gage d’insertion, la Région va enfin soutenir à travers une subvention globale de 2,3 M€, pas moins de 29 centres de formation de clubs d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée évoluant dans les championnats professionnels de football, rugby à XV, handball, volleyball, basket-ball, rugby à XIII et waterpolo.

Solidarité avec les étudiants syriens
La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée affirme sa solidarité avec les étudiants syriens, à travers une aide à l’association Démocratie et Entraide en Syrie. Elle versera 60 000 € pour favoriser leur insertion en France et leur donner une chance de participer, un jour, à la reconstruction de leur pays.

Article publié le 18 novembre 2016