http://www.laregion.fr/La-Region-investit-pour-l-excellence-et-la-proximite-dans-l

À Nîmes, La Région conjugue excellence et proximité dans l’enseignement supérieur

Aux côtés du secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et la Recherche, la présidente de la Région a visité, ce lundi 12 septembre, plusieurs sites de l’université de Nîmes. Investie dans les projets nîmois, la Région appuie un accès équitable à l’enseignement supérieur sur tout le territoire.

JPEG - 776 ko
Crédits : Antoine Darnaud

La présidente de la Région Carole Delga a visité ce 12 septembre, avec le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche Thierry Mandon, les sites Hoche et Vauban de l’Université de Nîmes. Ils se sont rendus sur le prochain chantier du site Hoche, qui bénéficiera de travaux de 28 M€ - dont 6,5 M€ de la Région - inscrits dans le Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020. La Région a déjà apporté 4,7 M€ pour une première tranche de 20,6 M€ qui a permis d’ouvrir à la rentrée 2013 le site Hoche, le quatrième de l’université, au sein d’un éco-quartier proche du centre-ville.

JPEG - 914.4 ko
Crédits : Antoine Darnaud

Après avoir dialogué avec des doctorants sur le site Vauban, Carole Delga et Thierry Mandon ont pris le chemin de l’Institut méditerranéen des métiers de la longévité (i2ml), fondation partenariale de l’Université de Nîmes travaillant sur l’habitat et l’autonomie des seniors. La Région a apporté 720 000 € à un « living lab », appartement-test des innovations.

Un site comme l’Université de Nîmes répond parfaitement à notre objectif d’accès équitable à l’enseignement supérieur et de proximité, affirme Carole Delga.



Avec 7 universités, 20 sites universitaires bien répartis, 247 000 étudiants et 30 000 chercheurs, l’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée détient une position de pointe en matière d’enseignement supérieur et de recherche. La Région engagera 171 M€ sur la période 2015-2020, dont 30 % pour les sites universitaires hors métropoles.

Elle aidera trois autres projets nîmois : l’extension de la faculté de médecine, la réhabilitation de l’IUT et la création d’une école d’ingénieurs. « Préparer l’avenir d’un territoire, c’est préparer celui de sa jeunesse, conclut Carole Delga. En adaptant les campus d’aujourd’hui, nous préparons les générations futures. »

Article publié le 13 septembre 2016