http://www.laregion.fr/La-Region-adopte-un-budget-2016-ambitieux-et-responsable

La Région adopte un budget 2016 « ambitieux et responsable »

Les élus régionaux ont adopté ce 26 mai un budget primitif 2016 de 2,89 milliards d’euros. Un acte politique majeur, qui « met sur les rails » la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. Priorités : l’éducation et la formation, le développement économique et l’emploi, les territoires et l’environnement, les solidarités.

La Région s'est dotée, jeudi 26 mai, d'un budget ambitieux et responsable.
La Région s’est dotée, jeudi 26 mai, d’un budget ambitieux et responsable.
Crédits : Antoine Darnaud

L’assemblée plénière a adopté ce 26 mai le premier budget de la nouvelle Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées : il s’élève à 2,89 milliards d’euros. Ce budget en augmentation de 20,8 % par rapport à la somme des budgets 2015 des anciennes Régions intègre les fonds européens, désormais gérés par la Région, la participation de la Région au plan d’urgence pour l’emploi et le transfert de nouvelles compétences. Il traduit surtout le choix de la Région d’accroître ses investissements propres (hors fonds européens) de 10,6 %.

C’est un budget est à la fois ambitieux et responsable. Ambitieux pour l’investissement dans des projets structurants pour l’avenir de la Région, responsable sur les équilibres budgétaires, a souligné Carole Delga

Les investissements de la Région vont former la jeunesse, relier les territoires, aider les entreprises - en particulier les PME - à se développer et créer de l’emploi, améliorer la qualité de vie des habitants de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. La commande publique régionale va alimenter et relancer l’activité des entreprises du bâtiment et des travaux publics, une dynamique incarnée par le « Plan Marshall » pluriannuel de la Région, évalué à 880 M€.

Priorité à la jeunesse

Première des priorités affichées par la Région, le domaine « éducation, formation, enseignement supérieur et recherche » sera doté de 1,1 milliard d’euros.
«  La Région accélère les projets de restructuration de l’ensemble des bâtiments d’enseignement  », affirme la présidente Carole Delga. Seront aussi construits au cours de mandat 5 lycées à énergie positive.
La Région appuie parallèlement son effort sur l’apprentissage, ainsi que sur la formation professionnelle, en s’inscrivant pour 30 000 formations supplémentaires dans le cadre du plan national « 500 00 formations pour les demandeurs d’emploi ». « Nous allons aussi aider les familles les plus modestes en généralisant à tout Languedoc Roussillon Midi Pyrénées le Fonds régional d’aide à la restauration scolaire  », ajoute Carole Delga.

Priorité à l’emploi

Le budget consacre par ailleurs 614 M€ au profit du développement économique, qui passe notamment par le soutien aux PME, à la création et au développement, notamment international, des entreprises.
La Région s’engage en particulier auprès des agriculteurs, en lançant de nouveaux dispositifs comme un fonds de garantie de 58 M€ et le fonds de crise agricole doté de 4 M€.

Priorité à un territoire durable

Les territoires et l’environnement recevront 629 millions en 2016, dont 479 M€ pour les transports et les infrastructures. La Région, qui veut faire de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées la première région à énergie positive, veut associer sobriété énergétique et promotion des énergies renouvelables. Pour favoriser les économies d’énergie, elle étendra à la rentrée le dispositif « éco-chèque » pour aider les propriétaires à réaliser des travaux « verts », à toute la région.
La Région travaille aussi à l’égalité de tous devant le numérique, grâce à un engagement fort sur le Très Haut Débit, à travers un plan chiffré à 165 M€ en 2016.

Priorité à la solidarité

La Région consacrera enfin plus de 102 M€ à améliorer le lien social entre les hommes et entre les territoires multiples de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. Cela se traduit par des politiques de soutien au logement, à la vie associative, à la santé, à la culture et au sport. La Région va par exemple étendre à tout Languedoc Roussillon Midi Pyrénées ses aides à l’achat de matériel par les petits clubs sportifs. « Ce sont des petites sommes, mais qui comptent beaucoup, lance la présidente de la Région. Ce programme de soutien aux clubs amateurs est d’ailleurs un exemple du travail sur l’harmonisation de nos politiques régionales. 50% sont aujourd’hui déjà harmonisées. »

Carole Delga, la présidente du Conseil régional
Crédits : Antoine Darnaud

Assurer l’égalité numérique et territoriale

Après avoir adopté le budget primitif 2016, les élus régionaux ont voté - à l’unanimité - le plan régional Très haut débit. Grâce à ce plan, la Région va participer au déploiement de la fibre optique pour couvrir tout Languedoc Roussillon Midi Pyrénées d’ici 2022.
« L’accès au très haut débit constitue un élément déterminant du développement et de l’attractivité de nos territoires, a lancé la présidente de la Région Carole Delga. Ruraux ou urbains, tous ont besoin de moyens de communications fiables et performants, favorisant le lien social et l’activité économique.  »
Une enveloppe de 200 M€ est inscrite dans le Contrat de plan Etat-Région 2015-2020.

À l’écoute de tous, l’assemblée plénière a voté, en fin de journée, la création de l’Assemblée des territoires, instance unique en France.
« Cet organe consultatif incarnera la diversité de nos territoires », a affirmé la présidente de la Région. Lieu d’échanges et de débats, elle sera source de propositions pour la Région.

Le budget 2016 ventilé en 20 grands domaines

Education, formation, enseignement supérieur et recherche

Formation professionnelle – apprentissage : 532 M€
Education-Jeunesse : 440,5 M€
Enseignement supérieur – recherche – innovation : 102,9 M€

Développement économique

Agriculture FEADER : 324,5 M€
Industrie, grands groupes et services aux entreprises : 130,3 M€
Méditerranée : 57,5 M€
Agriculture, agroalimentaire et viticulture : 47,9 M€
Economie touristique et thermalisme : 38,8 M€
Economie de proximité : 15,3 M€

Territoires et environnement

Transports et infrastructures : 479,1 M€
Aménagement du territoire, TIC et politiques contractuelles : 51,2 M€
Transition écologique et énergétique, biodiversité, économie circulaire, déchets : 47,5 M€
Eau et prévention des risques : 33 M€
Montagne et ruralité : 7,3 M€
Europe, coopération, évaluation et prospective : 6 M€
Politique urbaine, politique de la ville : 4,6 M€

Solidarités

Culture, communication, patrimoine, langues catalane et occitane : 63,7 M€
Sports : 20,6 M€
Solidarités, services publics, vie associative et logement : 17,5 M€
Egalité femme/homme : 0,5 M€

Article publié le 26 mai 2016