http://www.laregion.fr/La-Region-a-energie-positive-c-est-un-cap-des-trajectoires-et-un

La « Région à énergie positive » : un cap, des trajectoires et un plan d’actions

Ce lundi 6 février, la présidente de la Région a fixé le cap de la démarche « Région à énergie positive ». La Région va mobiliser les acteurs des énergies renouvelables, des experts, et les habitants d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée sur la construction des objectifs et d’un plan d’actions.

Séminaire de lancement La Région à énérgie positive lundi 6 février
Séminaire de lancement La Région à énérgie positive lundi 6 février

« Ensemble, devenons la première Région à énergie positive d’Europe !  ». La présidente Carole Delga a livré toute l’ambition de la démarche « Région à énergie positive » lors du séminaire de lancement ce 6 février sur le site de Toulouse de l’Hôtel de Région. Soutenue par l’Ademe, la démarche vise à couvrir 100 % des besoins en énergie du territoire par des énergies renouvelables locales à l’horizon 2050.

Chef de file pour l’énergie, l’air et le climat, la Région engage la consultation. Elle pilotera jusqu’en juin six groupes de travail, composés de 80 experts qui étudient des trajectoires, des scénarios, pour détailler des objectifs par secteurs et par filières. De juin à novembre, la Région impliquera les citoyens et les territoires dans un « grand débat » sur la transition énergétique.

La transition énergétique est une opportunité créative, alliant développement économique, innovation et implication territoriale et citoyenne, souligne la présidente de la Région.

Au bout de la concertation, la Région adoptera début 2018 une stratégie partagée et un plan d’actions innovant. Déjà, elle investit massivement dans la rénovation énergétique des lycées et la haute performance environnementale des bâtiments neufs. Elle a étendu le dispositif éco-chèque logement, lancé des appels à projets sur l’autoconsommation d’électricité photovoltaïque et les énergies coopératives et citoyennes. Elle collabore avec le « Pôle Energie d’Occitanie » des 13 syndicats départementaux d’énergie et va créer une Agence régionale de l’énergie et du climat.

Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est la 1re région de métropole pour la production photovoltaïque, la 2e pour l’hydro-électrique, la 3e pour l’éolien et la 4 e pour la biomasse. C’est aussi la 1re région pour le potentiel de l’éolien en mer (projets au large de Gruissan et Leucate-Le Barcarès). Les ENR représentent 15 000 emplois directs en région.