http://www.laregion.fr/L-hydrogene-l-energie-propre-de-demain-au-coeur-des-echanges-a

L’hydrogène, l’énergie propre de demain, au cœur des échanges à Toulouse

Ce jeudi 10 novembre, les acteurs de la filière hydrogène se réunissent à Toulouse. Industriels, entreprises, laboratoires et collectivités échangeront sur cette source d’énergie verte qui pourrait, demain, servir de carburant automobile. Une solution d’avenir pour la région, dont l’ambition est de devenir la première à énergie positive en Europe.

Le projet HyPort, labellisé le 4 novembre 2016, devrait servir de fer de lance au développement d'un écosystème hydrogène en Occitanie © Philippe Garcia / Aéroport Toulouse-Blagnac
Le projet HyPort, labellisé le 4 novembre 2016, devrait servir de fer de lance au développement d’un écosystème hydrogène en Occitanie © Philippe Garcia / Aéroport Toulouse-Blagnac

Rouler au volant d’une voiture non polluante, avec des piles à hydrogène, c’est aujourd’hui non seulement possible, mais une solution d’avenir en plein essor. Car l’hydrogène est l’un des rares moyens de stocker durablement les énergies renouvelables, et de les restituer à la demande, sous forme électrique*.

C’est sur ce sujet phare pour l’avenir énergétique de la région que vont plancher plus de 300 acteurs de la filière hydrogène. Entreprises, industriels, laboratoires et collectivités se réunissent à Toulouse ce jeudi 10 novembre, pour les Rencontres régionales sur l’hydrogène.

Au cœur des discussions, une bonne nouvelle tombée récemment : la labellisation du projet régional innovant HyPort par les Ministères du développement durable et de l’industrie. L’objectif d’HyPort, dans un premier temps : exploiter le potentiel énergétique de l’hydrogène en l’utilisant comme carburant propre pour les véhicules en circulation dans les aéroports. Les sites de Toulouse-Blagnac et de Tarbes serviront de base de lancement au projet. HyPort y prévoit notamment la création d’un réseau de stations-service à hydrogène.

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a l'ambition de devenir la première région à énergie positive en Europe
Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a l’ambition de devenir la première région à énergie positive en Europe

Le projet Hyport va permettre à la Région d’activer l’un des leviers à sa disposition pour concrétiser son ambition d’être la première à énergie positive en Europe. Et de rejoindre par la même occasion les pays les plus en pointe dans le domaine de l’hydrogène-énergie, comme le Japon, la Corée ou les États-Unis.

La reconnaissance du projet HyPort tombe à point nommé pour ces Rencontres régionales sur l’hydrogène. La stratégie régionale hydrogène y sera présentée. Étayée par une étude et dotée d’un plan d’actions, cette stratégie régionale hydrogène s’appuie pleinement sur HyPort pour muscler la filière.
Au-delà de la mobilité dans les aéroports, le projet tend à s’appliquer à d’autres domaines, comme le tourisme.

À l’issue des débats le jeudi 10 novembre, une démonstration de bus, voitures et vélos à hydrogène aura lieu devant l’Hôtel de Région à Toulouse.

(*) Cette analyse émane de l’Agence Internationale de l’Énergie, qui publiait en 2015 sa première feuille de route 2050 dédiée à l’hydrogène.

Article publié le 9 novembre 2016