http://www.laregion.fr/Festival-Radio-France-avec-la-Region-des-musiques-pour-tous

Festival Radio France : avec la Région, des musiques pour tous, partout

C’est l’un des festivals de musique les plus emblématiques de la région. Largement ouvert sur le classique, le Festival de Radio France et Montpellier Occitanie cultive la diversité avec des répertoires jazz, de musique électronique et de musiques du monde. La Région, partenaire historique du Festival, en est le premier financeur. Un soutien qui permet d’assurer la gratuité de la plupart des événements programmés sur tout le territoire du 11 au 26 juillet.

C’était il y a trente ans : le Festival de musique classique Radio France était né*, et sans nul doute aujourd’hui, à l’aube d’une belle histoire qui se répète chaque année, au mois de juillet. Peu à peu élargi aux scènes jazz, électronique, et aux musiques du monde, le Festival est resté fidèle sur un point : la qualité de sa programmation, qui marie aux grands noms de la musique les jeunes talents.
Ce parti pris a permis d’assoir la notoriété du Festival bien au-delà de la région : il est devenu l’un des plus importants en France et en Europe.

À ses débuts, la Région était déjà de la partie. En 2008, elle en devient le principal financeur public. Depuis, son soutien est resté constant, témoignage fort de l’engagement de la collectivité pour la culture et pour son accès à tous. En 2016, la Région consacre plus de 63 millions à la culture et au patrimoine, dont 7 millions d’aide aux festivals, et plus de 2,5 millions d’euros au Festival de Radio France Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Ce financement permet notamment de rendre gratuits 90 % des événements programmés sur le territoire. Une cinquantaine de concerts résonneront dans 36 villes et villages de la région, du Gard aux Pyrénées-Orientales, en passant par la Lozère et l’Aveyron.
Toutes les scènes du Festival seront connectées, pour qu’ici ou ailleurs, la musique diffuse au plus grand nombre : grâce au concours des radios du groupe Radio France, les concerts retentiront sur les ondes du monde entier.

L'Orchestre National du Capitole de Toulouse le 12 juillet au Corum de Montpellier, Opéra Berlioz. « Symphonie fantastique », Lucas Debargue, piano / Andris Poga, direction © Luc Jennepin
L’Orchestre National du Capitole de Toulouse le 12 juillet au Corum de Montpellier, Opéra Berlioz. « Symphonie fantastique », Lucas Debargue, piano / Andris Poga, direction © Luc Jennepin

L’ouverture de la manifestation à la grande région marque cette 31e édition. L’Orchestre National du Capitole de Toulouse a été invité à Montpellier pour une ouverture, le 12 juillet, en écho à l’Orchestre National de Montpellier qui a joué le 11 juillet. Un concert est également programmé à Conques, dans l’Aveyron. Ce déploiement progressif devrait s’intensifier l’année prochaine.

Autre nouveauté, les résidences de création au Mémorial du Camp de Rivesaltes. L’établissement a accueilli et accueillera encore pour quatre ans, un groupe d’artistes. Le travail mené donnera lieu à un concert en région. L’orchestre Safar a inauguré cette collaboration entre le Festival et le Mémorial. Il jouera au Palais des rois de Majorque à Perpignan, le 19 juillet.

La Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga, coprésidente du Festival radio France et membre de son Conseil d’administration, a ouvert cette 31e édition aux côtés de Mathieu Gallet, Président-Directeur général de Radio France, et de Jean-Pierre Rousseau, le Directeur du Festival.

* Le Festival Radio France a été créé en 1985 à l’initiative de Jean Noël Jeanneney, PDG de Radio France, et de Georges Frêche, à l’époque maire de Montpellier.

Article publié le 1er juillet 2016