http://www.laregion.fr/Encore-une-danse

Encore une danse !

Montpellier Danse, ce n’est pas qu’un festival l’été, mais des spectacles toute l’année. Coup d’envoi ce jeudi 22 septembre de la saison 2016-2017 dont la Région est l’un des principaux partenaires.

Giselle, ballet romantique créé en 1841 par Jules Perrot et Jean Coralli, ouvrira la saison 2016-2017 de Montpellier Danse © David Herrero
Giselle, ballet romantique créé en 1841 par Jules Perrot et Jean Coralli, ouvrira la saison 2016-2017 de Montpellier Danse © David Herrero

Ballet classique, hip-hop, flamenco, danse japonaise, baroque… Éclectique, la saison 2016-2017 de Montpellier Danse le sera, dans la veine des années précédentes. Ouverte à des formes d’expression aussi novatrices que connues ; ouverte aux goûts de publics multiples, de tous âges. Ouverte, enfin, à la grande région. La première pièce de l’année, Giselle, sera interprétée par les danseurs du Ballet du Capitole de Toulouse, sur une musique jouée par l’Orchestre national de Montpellier.

Le spectacle flamenco « Y Olé ! », de José Montalvo, sera donné au Corum à Montpellier
Le spectacle flamenco « Y Olé ! », de José Montalvo, sera donné au Corum à Montpellier

Dominique Salomon, vice-présidente régionale déléguée à la culture, au patrimoine et aux langues régionales, a officiellement lancé cette nouvelle année de danse ce jeudi 22 septembre, à Montpellier. La Région est l’un des principaux partenaires de l’association Montpellier Danse, à la fois pour son festival et pour la saison. En 2016, elle lui a accordé une aide de 600 000 euros. Elle accompagne par ailleurs une soixantaine de compagnies régionales, par des aides à la création et à la diffusion notamment.

«  La Région se doit de permettre la rencontre entre le public et les œuvres, mais également de conforter l’emploi culturel et de garantir la présence artistique sur l’ensemble du territoire  », souligne la présidente Carole Delga.

Extrait de la pièce hip-hop « Répertoire #1 », de Mourad Merzouki
Extrait de la pièce hip-hop « Répertoire #1 », de Mourad Merzouki

Une vitalité culturelle assurée par les plus petites compagnies comme par les formations d’excellence. Le Centre chorégraphique et l’Orchestre national, à Montpellier, et le Centre de développement chorégraphique et le Ballet du Capitole, à Toulouse, également soutenus par la Région, assurent à Occitanie / Pyrénées-Méditerranée un rayonnement qui dépasse largement les frontières régionales.

En 2016, la Région mobilise plus de 60 millions pour culture, dont 24 millions pour le spectacle vivant.

Article publié le 22 septembre 2016