AccueilMon Conseil RégionalAvec l’aide de la RégionC’est votéEmploi, attractivité et aménagement du territoire : de (...)

Emploi, attractivité et aménagement du territoire : de nouvelles aides de la Région en faveur des Hautes-Pyrénées

Lors de la Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie le vendredi 19 mai 2017 à Montpellier, les élus régionaux, sur proposition de la présidente Carole Delga, ont adopté un ensemble d’aides en faveur de l’attractivité et de l’emploi.

Zoom sur plusieurs projets soutenus dans les Hautes-Pyrénées :

Booster l’économie et l’emploi

Le soutien à la compétitivité des entreprises est une priorité majeure pour la Région qui accompagne à hauteur de 460 000€ l’entreprise ISP System à Vic-en-Bigorre pour son programme de développement à l’export et son projet TALSO. Spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements mécaniques de précision, l’entreprise prévoit de développer notamment deux nouveaux produits et un procédé innovant de packaging de l’optique de puissance.

Par ailleurs, dans le cadre de son Plan de soutien au BTP et à l’emploi, la Région poursuit la mise en accessibilité et la rénovation énergétique des bâtiments publics. Pour les Hautes-Pyrénées, elle attribue lors de cette Commission permanente une enveloppe globale de 34 000 €. Parmi les opérations soutenues : les travaux de rénovation énergétique de l’école de Salles, la mise en accessibilité de l’agence postale, de l’école et de la bibliothèque de Bordes ou encore la mise en accessibilité des sanitaires publics de la salle des fêtes d’Auriebat.

La Région accompagne les projets de petite restauration touristique de qualité située en zone de revitalisation rurale et dans les petites communes. Dans ce cadre, elle a décidé d’accorder plus de 44 000 € pour la création d’un restaurant « Le relais de Pouzac » à Pouzac. Les restaurateurs prévoient d’aménager une salle de restaurant de 20 à 30 couverts dans les anciens haras situés dans un ensemble du 18ème siècle.

La Région soutient l’agriculture dans les Hautes-Pyrénées

Les élus régionaux ont voté une aide de 10 000 € à l’installation d’un jeune agriculteur dans le cadre de son projet de création d’un atelier apicole à Arrens-Marsous.
La Région soutient également les Coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA). Dans les Hautes-Pyrénées, plusieurs coopératives vont être soutenues, comme par exemple la CUMA de Lavedan Vallées à Lourdes qui se verra attribuer plus de 11 000 € pour l’acquisition de matériel agricole.

Le + : La Région soutient la création d’un pôle petite enfance à Lourdes

93 000 €, c’est le montant de l’aide attribuée par la Région pour la création d’une crèche de 25 places à Lourdes.

Les locaux occupés par l’association La Souris Verte, créée pour l’accueil des enfants en bas âge il y a 27 ans, ne correspondant plus aux normes requises, une nouvelle structure flambant neuve sera ouverte.

La Région fait ainsi la preuve que le maintien et le développement des services à la population sont au cœur de ses priorités dans le cadre du Contrat régional Unique « Plaines et Vallées de Bigorre ».

Dispositif « Cœur de village » : les communes peuvent candidater

Le territoire d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est caractérisé par une forte majorité de communes de très petite taille : 61 % d’entre elles comptent en effet moins de 500 habitants. Dans le cadre de sa politique territoriale ambitieuse, la Région a décidé de soutenir les investissements visant à renforcer l’attractivité et le développement des cœurs de villages, en élaborant un dispositif inédit.

Elle souhaite en effet accompagner les communes rurales et périurbaines qui exercent une fonction de centralité dans : la qualification de leur cadre de vie, la valorisation de leur patrimoine architectural, le développement économique, ou encore dans leurs projets liés au logement, à l’offre de services à la population, à la mobilité, à l’offre culturelle ou à l’environnement.

Les communes intéressées peuvent désormais faire acte de pré-candidature auprès de la Région. Un projet global et concerté sera ensuite défini pour chaque bourg-centre retenu. 750 communes pourraient être concernées sur le territoire régional.

Par ailleurs, dès juillet, l’ensemble des communes de la région pourront bénéficier d’un nouvel éventail d’aides pour la mise en œuvre de leurs projets.