http://www.laregion.fr/Egalite-femmes-hommes-le-combat-continue-avec-les-jeunes

Égalité femmes-hommes, le combat continue avec les jeunes !

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la présidente Carole Delga a lancé le nouveau dispositif d’information et de sensibilisation de la région « égalité Homme-Femme et vie affective » au Lycée Charles de Gaulle de Muret (Haute-Garonne). Pour lutter contre les stéréotypes, la priorité est donnée aux jeunes.

Premiere séance de sensibilisation « Egalité femmes-hommes et vie affective » © Frederic Scheiber
Premiere séance de sensibilisation « Egalité femmes-hommes et vie affective » © Frederic Scheiber

Certains croient le débat dépassé et pourtant : aucune femme n’est à la tête d’une entreprise cotée en bourse en France, seulement 10 % des femmes sont présidentes de Département, ou encore en Occitanie, les femmes à la tête d’entreprises de 50 salariés ou plus gagnent 68 % du revenu de leurs homologues masculins. Pour lutter contre ces inégalités, la Région lance un nouveau dispositif dédié aux jeunes : « Égalité femmes-hommes et vie affective ». Ce mardi 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la présidente Carole Delga a donné le top départ de la première séance d’information au Lycée Charles de Gaulle de Muret.

C’est en sensibilisant nos jeunes le plus tôt possible que nous pourrons gagner le combat pour atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, affirme la présidente Carole Delga. Le changement des mentalités et des com­portements passe par le renouvellement des gé­nérations que nous nous devons d’accompagner.

Unique en France, ce dispositif de sensibilisation vise à aborder l’égalité femmes-hommes sous toutes ses formes avec les lycéens de seconde, les apprentis et les élèves de l’école de la seconde chance. Il apporte notamment des réponses concrètes pour lutter contre les stéréotypes, élargir la mixité dans l’orientation scolaire et les métiers, favoriser le respect de l’autre, accroître les responsabilités égalitaires dans la vie sociale et affective notamment pour le choix de la contraception.

JPEG - 325.9 koAu total, 1 000 séances d’informations de deux heures seront organisées dans les établissements sur l’ensemble de la région. Ces moments d’échanges avec les jeunes seront animés par des professionnels formés par les partenaires engagés aux côtés de la Région : La Mutuelle des Étudiants (LMDE), le Planning familial, et les URCIDFF (Union régionale des Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles). La Région a prévu de mobiliser plus de 440 000€ sur les années scolaires 2016-2017 et 2017-2018 pour le déploiement du dispositif.

« Ensemble pour l’égalité »

D’autres moments privilégiés ont également eu lieu pour célébrer l’anniversaire des droits des femmes. Nadia Bakiri, conseillère régionale et présidente de la commission Égalité Femme-Homme et Hussein Bourgi, conseiller régional, ont échangé avec les associations à l’initiative du village associatif « Ensemble pour l’égalité » sur la place de la Comédie à Montpellier.

Les conseillers régionaux Nadia Bakiri et Hussein Bourgi ont présenté le nouveau dispositif au Lycée G. Pompidou de Castelnau-le-Lez © Antoine Darnaud
Les conseillers régionaux Nadia Bakiri et Hussein Bourgi ont présenté le nouveau dispositif au Lycée G. Pompidou de Castelnau-le-Lez © Antoine Darnaud

Ils se sont ensuite rendus dans une classe de seconde au lycée Georges Pompidou à Castelnau-le-Lez (Hérault) pour présenter le nouveau dispositif d’information et de sensibilisation. Une projection du film « De plus belle », organisée par l’association « Étincelle, rester femme avec un cancer » clôture la journée au Gaumont Multiplex.

Le 9 mars, la Région accueillera à l’Hôtel de Région Toulouse, le colloque de l’ISAE SUPAERO intitulé « Les filles dans l’aérospatiale », qui abordera notamment les enjeux autour de la mixité dans les formations.

La Région fait du combat pour l’égalité femmes-hommes une priorité
La Région souhaite accélérer la promotion de l’égalité femmes-hommes dans tous les secteurs : égalité professionnelle, lutte contre la précarité spécifique des femmes, protection des femmes contre les violences, image des femmes dans les médias. Il s’agit de créer les conditions réelles de l’égalité des chances et d’une société solidaire. En 2017, la Région consacre un budget de 530 000€ à l’égalité femmes-hommes.

La Région va lancer un nouvel appel à projets pour l’égalité réelle entre les Femmes et les Hommes. En 2017, elle amplifiera son engagement en élaborant un plan d’actions en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes pour la période 2018-2021. Ce nouveau chantier aura un impact sur tous les domaines d’intervention de la Région : l’éducation et la formation, l’enseignement supérieur, le développement économique, les transports, la culture, le sport, l’aménagement du territoire. Ce plan sera présenté à l’ensemble des élus régionaux en assemblée plénière d’ici fin 2017.

Les chiffres clés de l’égalité femmes-hommes en Occitanie et en France
  • 2 femmes sur 13 présidentes de Région en France
  • 50% des directeurs-trices généraux-ales délégué-e-s et des directeurs-trices de la Région sont des femmes.
  • 1 femme décède tous les 2,7 jours sous les coups de son conjoint (118 femmes par an, 19% des homicides en France)
  • 80 000 hommes souffrent de violences conjugales chaque année
  • Dans les entreprises cotées en bourse : 0% de femmes PDG ; - de 13% de femmes membres exécutifs ; - de 34% de femmes membres non exécutifs
  • Femmes lauréates de grand prix culturels entre 2010 et 2015 : 0% en cinéma, 23% en musique, 46% en littérature
  • 4% des cheffes d’orchestres sont des femmes ; 35% de femmes parmi les chorégraphes ; 25% de femmes parmi les metteuses en scène
  • Part des femmes à l’antenne par programme : 37% fiction, 36% info, 16%
  • Part des licencié-e-s dans les fédérations de sport (entre 2007 et 2013) : 63,2% d’hommes et 36,8% de femmes > + 1.4% par rapport à 2007
  • Sport : 37,3% de femmes licenciées de fédérations de sports : gymnastique : 80,2%, football : 5,3%, danse : 85,9%, motocyclisme : 5,1%

Article publié le 8 mars 2017