AccueilJe m’informeLes actusDéviation d’Ax-les-Thermes : 70 M€ investis pour la (...)

Déviation d’Ax-les-Thermes : 70 M€ investis pour la Haute-Vallée de l’Ariège

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a inauguré ce lundi 12 décembre la déviation d’Ax-les-Thermes, en Haute Vallée de l’Ariège, avec le vice-président de la Région Kamel Chibli. La Région a apporté plus de 25 M€ à cet ouvrage de près de 70 M€, qui améliore la liaison routière vers l’Andorre et l’Espagne.

Parmi les ouvrages réalisés pour le chantier de la déviation d'Ax-les-Thermes, ce viaduc à la sortie Sud.
Parmi les ouvrages réalisés pour le chantier de la déviation d’Ax-les-Thermes, ce viaduc à la sortie Sud.
Crédits : Alain Baschenis

La déviation de la RN 20 à Ax-les-Thermes, inaugurée lundi 12 décembre après-midi par le Premier ministre en compagnie du vice-président de la Région Kamel Chibli, sera totalement ouverte à la circulation mardi 13 décembre. En enlevant le trafic de transit, notamment poids lourds, qui traversait Ax-les-Thermes et Savignac-les-Ormeaux, ce tronçon de 5,6 kilomètres réalisé à flanc de montagne va améliorer la sécurité des habitants tout réduisant le bruit et la pollution. Parallèlement, le contournement d’Ax-les-Thermes réduit d’une dizaine de minutes le temps de parcours vers l’Espagne et l’Andorre : la RN20 fait partie de l’itinéraire européen E9 qui relie notamment Toulouse et Barcelone via la traversée des Pyrénées.
La déviation d’Ax-les-Thermes, dont les premiers travaux ont débuté en 2002, a été financée via le Programme de modernisation des itinéraires routiers (PDMI) et le Contrat de Plan Etat-Région.

Mobilisée pour l’aménagement du territoire, la Région a apporté une contribution globale de 25,1 M€ à cet énorme chantier qui favorisera l’attractivité et le développement de la Haute Vallée de l’Ariège et ses liens historiques avec l’Andorre et l’Espagne. Egalement financée par l’Etat, le conseil départemental et l’Europe, la déviation aura mobilisé au total 69,4 millions d’euros.

Situé en zone de montagne, le chantier a nécessité la construction de trois viaducs, dont un sur la rivière Ariège long de 270 mètres. Le nouveau tronçon comprend aussi un créneau de dépassement à deux fois deux voies de 1,3 km, deux échangeurs, et assure l’accès aux stations de ski et aux thermes.