Démographie

Avec près de 5,830 millions d’habitants, la région s’affiche comme la 5e région la plus peuplée de France. Deux des 13 départements dépassent le million : Haute-Garonne (1,356 million) et Hérault (1,137 million). A contrario, la Lozère est le département le moins peuplé de France avec 75 784 habitants. Dans ce vaste territoire, la densité de population est plus faible que la moyenne française : 79 habitants au km2 au lieu de 116 pour la métropole française.

 

La croissance la plus rapide de métropole

Attractive, la région gagne 51 400 habitants par an en moyenne entre 2009 et 2014, soit l’équivalent d’une ville de la taille de Narbonne, Saint-Cyprien ou Rodez. Une hausse due à 80% aux migrations interrégionales, mais l’excédent naturel (naissances/décès) y contribue aussi.

Si ce rythme se maintient, Occitanie / Pyrénées-Méditerranée dépasserait Hauts-de-France et Nouvelle-Aquitaine d’ici 2022, indique l’Insee.

De nombreux pôles urbains en croissance

L’aire urbaine toulousaine (4e de France avec 1,3 million d’habitants) absorbe un tiers de la croissance démographique régionale. Cette dynamique s’étend en étoile jusqu’aux villes moyennes peu éloignées comme Montauban ou Albi, selon l’Insee.

La population de Montpellier progresse de 9 300 personnes par an (le plus fort taux des principales villes) et entraîne dans son sillage un chapelet de villes du littoral : Nîmes, Sète, Béziers, Narbonne, Perpignan, Saint-Cyprien. En revanche, Tarbes, Castres et Carcassonne ont perdu des habitants depuis 2009…

Des habitants un peu plus âgés

La région compte un peu moins de jeunes et un plus de seniors que la moyenne française : 28 % ont moins de 25 ans (France : 30.3%) et 27.8% plus de 60 ans (France : 24.9 %).

L’âge moyen est de 41,8 ans. L’espérance de vie à la naissance est de 79,6 ans (2e région après Auvergne-Rhône-Alpes).