AccueilMon Conseil RégionalAvec l’aide de la RégionC’est votéCommission permanente : focus sur les principales aides (...)

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur du Tarn

Lors de la Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie le vendredi 19 mai 2017 à Montpellier, les élus régionaux, sur proposition de la présidente Carole Delga, ont adopté un ensemble d’aides en faveur de l’attractivité et de l’emploi.

Zoom sur les principaux projets bénéficiant du soutien de la Région dans le Tarn

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : priorité à l’éducation et à la jeunesse

Dans le domaine de l’éducation, la Commission permanente a voté une enveloppe de 40 000 € pour aider le lycée général Las Cases de Lavaur à couvrir les charges liées au sinistre qui s’est produit en février dernier dans cet établissement.

La Région agit pour la mobilité européenne des jeunes via la formation professionnelle et l’apprentissage. Une subvention de 6 750 € est accordée à l’Association ouvrière des Compagnons du Devoir pour la mobilité de 15 apprentis dans le cadre de l’opération des « Maçons d’Albi en Slovénie ».

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée renforce le dynamisme économique du Tarn

La Région accompagne la création, le développement et la compétitivité des entreprises à l’export. Dans ce cadre, la Commission permanente a voté les subventions suivantes :

  • 100 000 € à la SAS Chêne Vert d’Albi,
  • 65 000 € à la SGP Productions de Saint-Paul-Cap-de-Joux.

La Commission permanente attribue une aide de plus de 43 000 € pour le programme de développement de la SAS Scierie Vieu de Verdalle dans le cadre du contrat de Croissance entreprise.

Le +

Afin de dynamiser l’économie de proximité et aider les TPE de l’artisanat à se développer sur les marchés régionaux, nationaux, voire internationaux, la Commission permanente a voté les aides suivantes :

  • 297 000 € à la Sarl OMNI-CUIR à Graulhet,
  • 70 500 € à la Sarl MIALHE RENE & Fils (1 emploi créé) à Lacrouzette,
  • plus de 57 000 € à la Sarl Ets CORBIERE FRERES (9 CDI) à Le Bez.

La Région soutient également l’économie touristique.
Elle mise notamment sur l’amélioration qualitative des séjours dans les établissements touristiques et l’allongement de la durée de ces séjours grâce à des équipements spécifiques (piscines, équipements sportifs ou spécialisés, espaces ludiques et aires de jeux pour enfants…). 60 000 € sont accordés pour la création d’un lagon au camping le Plan d’eau Saint-Charles à Damiatte. Concernant la modernisation et la création de gîtes de séjour et d’étape, elle a également voté :

  • plus de 59 000 € pour la création d’un gîte de groupe sur la commune de Moularès,
  • près de 52 000 € pour la création d’un gîte d’étape sur la commune Les Cammazes.

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s’engage en faveur de la transition énergétique

Dans le cadre du Plan BTP, la Région soutient l’accessibilité des bâtiments publics en lien avec le développement durable et la maîtrise de l’énergie. Pour soutenir la réalisation de travaux de mise en accessibilité, la Commission permanente a voté notamment les subventions suivantes :

  • près de 15 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité de la mairie de Milhars,
  • 14 000 € pour des travaux de mise en accessibilité de la mairie de Berlats,
  • plus de 9 000 € pour des travaux de mise en accessibilité de la salle communale de Saint-Antonin-de-Lacalm…

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne le développement culturel de son territoire

La Région accompagne le développement du spectacle vivant en vue d’une création accessible à tous les publics. La Commission permanente a voté notamment les aides suivantes :

  • 150 000 € à la Scène nationale d’Albi pour son programme d’actions 2017,
  • 70 000 € à l’association Arpèges et Trémolos d’Albi pour son festival Pause Guitare,
  • Près de 26 000 € à l’association Rocktime de Carmaux…

Dispositif « Cœur de village » : les communes peuvent candidater

Le territoire d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est caractérisé par une forte majorité de communes de très petite taille : 61 % d’entre elles comptent en effet moins de 500 habitants. Dans le cadre de sa politique territoriale ambitieuse, la Région a décidé de soutenir les investissements visant à renforcer l’attractivité et le développement des cœurs de villages, en élaborant un dispositif inédit.

Elle souhaite en effet accompagner les communes rurales et périurbaines qui exercent une fonction de centralité dans : la qualification de leur cadre de vie, la valorisation de leur patrimoine architectural, le développement économique, ou encore dans leurs projets liés au logement, à l’offre de services à la population, à la mobilité, à l’offre culturelle ou à l’environnement.

Les communes intéressées peuvent désormais faire acte de pré-candidature auprès de la Région. Un projet global et concerté sera ensuite défini pour chaque bourg-centre retenu. 750 communes pourraient être concernées sur le territoire régional.

Par ailleurs, dès juillet, l’ensemble des communes de la région pourront bénéficier d’un nouvel éventail d’aides pour la mise en œuvre de leurs projets.