AccueilMon Conseil RégionalAvec l’aide de la RégionC’est votéCommission permanente : focus sur les principales aides (...)

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur du Gers

Lors de la Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie ce vendredi 24 mars à Montpellier, les élus régionaux, sur proposition de la présidente Carole Delga, ont adopté un ensemble d’aides en faveur de l’attractivité et de l’emploi.

Zoom sur les principaux projets gersois bénéficiant du soutien de la Région

Des aides en direction des jeunes gersois

L’éducation est la première des priorités de la Région.
Elle a ainsi attribuée une enveloppe d’1 M € pour la construction d’une plateforme pédagogique au sein de l’exploitation viticole du lycée agricole de Riscle. Une aide de 235 000 € permettra également l’acquisition d’un centre d’usinage dans le cadre du réaménagement de l’atelier productique du lycée professionnel Clément Ader de Samatan. Par ailleurs, la Région accompagne le Conseil départemental du Gers pour l’installation d’une chaufferie bois au collège de Mirande, à hauteur de 62 000€.

De nouveaux logements communaux à Laguian-Mazous
La Région a également attribué une enveloppe de 24 000 € pour la réhabilitation de l’ancien presbytère de Laguian-Mazous. Une maison intergénérationnelle sera ainsi créée, composée de quatre logements : trois T2 et un T3. Ce soutien régional permet d’accompagner la commune dans son programme de création de logements locatifs.

La Région accompagne les jeunes agriculteurs
Le soutien à l’installation est un axe important de la politique régionale agricole. Dans le Gers, elle finance par exemple à ce titre la création d’un atelier apicole à Nougaroulet et un atelier de maraîchage en agriculture bio à Seissan. Par ailleurs, sur le volet « agriculture », la Région a attribué une aide globale de 28 000€ en faveur de 4 CUMA gersoises.

LE + : un exemple de soutien à l’insertion avec « Le Jardin de l’Adour »

Cette Commission permanente a également été l’occasion pour la Région de renouveler son soutien en faveur de l’emploi et de l’insertion des jeunes. Elle accompagne par exemple l’association « Le Jardin de l’Adour ». Cette ferme bio installée à Cahuzac-sur-Adour, sur une exploitation de 3,65 hectares, a pour objet l’insertion professionnelle de jeunes sans qualification et de demandeurs d’emploi du Val d’Adour. Afin d’assurer la pérennité de la structure, le Jardin de l’Adour va créer une serre pour augmenter sa production de légumes bio et ainsi proposer des postes d’insertion supplémentaires. La Région accompagne cette initiative à hauteur de 19 000€.