AccueilJe m’informeLes actusB612, future étoile de l’innovation à Toulouse Aerospace

B612, future étoile de l’innovation à Toulouse Aerospace

Le « B612 », au cœur du futur campus d’innovation de Toulouse Aerospace, consolidera encore le leadership européen de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée dans l’aéronautique, le spatial et les systèmes embarqués. La présidente de la Région a visité ce jeudi 6 juillet ce chantier exceptionnel de 25 000 m2.

JPEG - 172.2 ko
Crédits : Lydie Lecarpentier

« J’ai de sérieuses raisons de croire que la planète d’où venait le petit prince est l’astéroïde B612} », écrit Antoine de Saint-Exupéry dans Le Petit Prince. À Toulouse, B612 n’est pas un astéroïde, mais un immeuble de 24 500 m2 dédié à la recherche et développement dans l’aéronautique, le spatial et les systèmes embarqués. La présidente de la Région a découvert ce jeudi 6 juillet l’avancée de ce chantier exceptionnel avec le préfet de région, le président de Toulouse Métropole et les futurs occupants.

Je suis fière d’accompagner la naissance d’un campus tourné vers la recherche, l’innovation, la créativité dont le B612 est le vaisseau amiral, a lancé Carole Delga. Demain, nous irons encore plus loin pour faire de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée la Silicon Valley française.
JPEG - 1 Mo
Crédits : Lydie Lecarpentier

Livré en 2018, le bâtiment B612 hébergera dans 11 000 m2 l’Institut de recherche et de technologie (IRT) Saint-Exupéry, pivot de la montée en puissance de la fabrication additive. La Région apporte 7 M€ à cette opération de 36 M€.
L’immeuble de 65 M€ aura aussi pour locataires le pôle de compétitivité Aerospace Valley, la société ESSP en charge du GPS européen Egnos et le centre de référence des applications basées sur les données spatiales Hub Nova. D’autres espaces s’adressent aux start-up et des zones communes permettront les échanges et rencontres.

Le B612 est une brique majeure du Campus Toulouse Aerospace, dans lequel la Région a investi plus de 43 M€ depuis 2010. Elle a soutenu deux sites de l’université fédérale de Toulouse, en apportant 14,5 M€ à l’Espace Clément Ader (laboratoires) et 13,2 M€ à la Maison de la Formation Jacqueline Auriol, qui regroupera en 2019 les formations de génie mécanique, productique et aéronautique.

La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée redouble d’ambition pour la filière aéronautique et spatiale, filière industrielle phare : elle a annoncé en juin au Salon du Bourget un nouveau plan de soutien, ADER 4, de 200 M€ sur 5 ans. Dans ce cadre, la Région va notamment lancer un appel à projets « démonstrateur technologique » sur l’avion vert doté de 30 M€.