http://www.laregion.fr/Ambition-et-innovation-au-coeur-de-la-Strategie-regionale-pour-l

Ambition et innovation au cœur de la Stratégie régionale pour l’emploi et la croissance

La présidente de la Région a dévoilé lundi 12 décembre les grandes orientations de la « Stratégie régionale pour l’emploi et la croissance ». Déclinée en trois schémas, elle sera le socle de politiques régionales ambitieuses sur le développement économique, l’innovation et la formation, tournées vers l’excellence, la proximité, l’attractivité et l’emploi.

JPEG - 694 ko
Crédits : Jean-Jacques Ader

« Notre priorité est claire : l’emploi et la croissance », a lancé la présidente de la Région en ouverture de la conférence qui a marqué lundi 12 décembre à l’Hôtel de Région de Toulouse le point d’orgue de la vaste concertation sur la Stratégie régionale pour l’emploi et la croissance. Afin de bâtir une stratégie « partagée et opérationnelle  », la Région a piloté de juin à fin septembre 40 ateliers thématiques et 18 réunions dans les bassins d’emploi : 4 000 dirigeants entreprises, acteurs de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la formation, mais aussi représentants des territoires et des associations y ont participé.

La Région assume pleinement son rôle de stratège et de chef d’orchestre sur le développement économique, l’innovation et la formation. La « Stratégie régionale pour l’emploi et la croissance » 2016-2021 s’articulera dans trois documents : le Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) et ses volets sur l’agriculture et le tourisme, le Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SRESRI) et le Contrat de plan de développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP), qui inclut le Schéma régional des formations sanitaires et sociales.

La présidente de la Région a dégagé 5 enjeux : relever le défi de l’emploi, déployer l’innovation, apporter des compétences adaptées aux jeunes, aux salariés, aux entreprises et aux demandeurs d’emploi, préparer les emplois du futur dans une région ouverte sur le monde, installer un gouvernance partagée et une culture de l’évaluation.
Elle a aussi dévoilé des premières mesures.

En matière d’économie, j’ai notamment décidé d’augmenter de 20 % nos aides aux entreprises dans le cadre du prochain budget. Des fonds de co-investissement seront également créés. Côté Recherche, nous lancerons de nouveaux appels à projets régionaux. Je souhaite augmenter de 6 000 le nombre d’apprentis d’ici 5 ans et m’appuyer sur les futures Maisons de la Région pour développer l’orientation et la formation.

La Stratégie régionale pour l’emploi et la croissance sera proposée au vote des élus régionaux lors de la session plénière de février 2017.

L’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est la 2e plus grande et la 5e plus peuplée des régions françaises (elle gagne 50 000 habitants de plus par an). Elle a le 4e PIB des régions. C’est la 1re région en part de PIB pour la recherche et développement, la 1re pour la capacité d’accueil et la fréquentation touristique française et la 2e région agricole.
Si elle est la 1re région pour le taux de création d’entreprises et d’emplois, c’est aussi la 2e région la plus touchée par le chômage. 60 000 demandeurs d’emplois sont formés chaque année.
En Occitanie/Pyrénées-Méditerranée se forment plus de 227 000 étudiants, 34 000 apprentis et 14 000 personnes en formation sanitaire et sociale.