http://www.laregion.fr/AAP-Service-civique

Appel à projet en faveur des jeunes en service civique

Dans le cadre des possibilités offertes aux jeunes d’accomplir un service civique auprès d’organismes sans but lucratif, la Région souhaite renforcer l’accès des jeunes à l’engagement civique et leur garantir un accompagnement pédagogique de qualité.
A ce titre, elle participe financièrement à hauteur de 150€/mois/jeune sur une durée de 6 mois maximum.

Pour cela, elle lance un appel à projets auprès des structures d’éducation populaire afin de renforcer la formation et l’accompagnement des jeunes au cours de leurs missions de service civique.

Objectifs

  • Démocratiser et valoriser l’engagement citoyen des jeunes
  • Favoriser la formation préprofessionnelle des jeunes
  • Garantir la qualité de l’expérience de service civique et sa cohérence dans le parcours des jeunes

Bénéficiaires

Les Associations régionales Languedoc Roussillon Midi Pyrénées agréées Education Populaire et ayant obtenu l’agrément Service Civique. [1]

Conditions d’éligibilité

Conformément à l’agrément donné par l’Agence du Service Civique, les structures d’accueil des jeunes seront des associations d’intérêt général favorisant la solidarité et la citoyenneté, et notamment : le développement du lien social dans les quartiers populaires, l’aide aux plus démunis, la solidarité intergénérationnelle, l’accompagnement et le soutien éducatif, la protection de l’environnement, le sport et la culture en milieu rural, la lutte contre les discriminations.

Pour 2016-2017, une attention particulière sera portée aux dossiers de candidature permettant l’accompagnement de jeunes en Service Civique sur la thématique suivante : développement du lien social en milieu rural et dans les quartiers populaires.

La structure d’accueil doit :

1. Proposer aux jeunes un accompagnement dans le cadre d’une mission continue de 6 mois dans une même structure d’accueil agréée par l’Agence du service civique.

2. Favoriser l’accès à l’engagement des jeunes, en accompagnant prioritairement des jeunes en difficulté, présentant notamment un bas niveau de qualification ou se trouvant en situation de décrochage scolaire.
Cibler en priorité un public des quartiers prioritaires.

3. S’assurer du contenu de la mission du jeune, laquelle doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • la non-substitution du service civique à un emploi
  • une expérience préprofessionnelle cohérente avec le parcours global du jeune
  • des tâches en concordance avec les objectifs de la mission

4. Assurer un accompagnement individualisé des jeunes, qui devra se décliner en au moins un entretien préalable, un entretien mensuel et un entretien bilan. L’association doit assurer :

  • Que le jeune ait un projet défini ou pas, dans tous les cas, l’association accompagnatrice doit lui trouver une association d’accueil adhérente à son réseau ou l’intégrer directement en son sein.

5. Proposer des actions en priorité dans la thématique choisie annuellement par la Région.

6. S’engager à communiquer sur la participation de la Région au dispositif Service Civique.

A l’entrée du jeune dans la structure et tout au long de la mission

  • Définition des objectifs spécifiques dans sa mission de service civique
  • Identification avec le jeune de son besoin de formation pour accomplir sa mission
  • Offre de ces modules de formation
  • Analyse des difficultés rencontrées pendant sa mission et proposition de solutions
  • Restitution de l’expérience du jeune dans son parcours initial et professionnel
  • Rédaction d’un bilan final de son expérience et réflexion sur la sortie du service civique

Chaque année, remplir le tableau de la plus-value du dispositif régional d’accompagnement des jeunes volontaires en service civique.

Intervention régionale

Il s’agit d’une subvention forfaitaire, versée à l’association, calculée sur la base de 150 € par mois et par jeune volontaire bénéficiaire d’un accompagnement pour une durée de 6 mois maximum.

La convention est établie sur une durée du 1er Septembre de l’année N au 31 décembre de l’année N + 1.

Modalités pratiques

Les structures candidates à l’accompagnement doivent remplir le dossier de candidature téléchargeable et l’envoyer avec un courrier ainsi que les pièces à fournir, adressé à :

Madame la Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Site de Toulouse
Hôtel de Région
22 boulevard du Maréchal-Juin
31406 Toulouse Cedex 9

AVANT LE 15 septembre 2016

[1A noter pour 2016, les fédérations des deux anciens territoires (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon), en cours de projet de fusion, pourront déposer leur dossier de candidature en réponse unique en mentionnant la répartition désirée en pourcentage de nombre de jeunes volontaires sur les différents territoires.
Une attention particulière sera portée sur les dossiers de demande des structures prouvant leur volonté de travailler dans ce sens.