Nos actionsAction territoriale et transport

Action territoriale et transport

La Région porte une vision d'aménagement cohérente sur l'ensemble du territoire.

Le train à 1€

Train Régional Voir l'image en grand Le train régional Un euro le billet, deux euros pour l’aller/retour. Avec le train à un euro, la Région veut améliorer le pouvoir d’achat des ménages en proposant un moyen de déplacement performant et fiable, à un tarif attractif. Cela rend les transports en commun accessibles à tous. Grâce à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’environnement est préservé.

De l’été 2011 à fin 2013, le projet s’est articulé autours de cinq lignes test : Nîmes - Le Grau-du-Roi, Perpignan - Villefranche/Vernet-les-Bains, Carcassonne – Limoux - Quillan, Marvejols – Mende - Labastide/Saint-Laurent, Béziers - Ceilhes/Roqueronde.

La mise en place du Train à un euro concrétise la mission de service au public. La Région remplit le rôle qui lui est donné par la loi et se mobilise pour répondre au mieux aux attentes des usagers du service public de transport.

A ce jour, la Région a déjà engagé les actions nécessaires pour que la région soit concerné par les réseaux à grande vitesse ferroviaire et ceux du haut-débit numérique. Le maillage multimodal complet du territoire pourra être mis en œuvre et ainsi offrir les services de transport durable adaptés à chaque bassin de vie. Cela contribuera à favoriser une mobilité touristique durable au profit de tous les territoires.

L’action régionale parie sur un territoire mobile et ouvert sur le monde, s’appuyant sur un réseau d’infrastructures maillé, à hauteur de ses ambitions tant économiques que sociales.

 

En savoir plus

Les gares deviennent des pôles d'échanges multimodaux

Travaux Pôle d'échange de Baillargues en décembre 2013Voir l'image en grand Travaux du futur pôle d'échange de Baillargues en décembre 2013Depuis 2004, la Région agit aux côtés de la SNCF pour que les gares deviennent de véritables lieux d’intermodalité. Deux exemples témoignent de cette politique : le pôle d’échanges multimodal (PEM) de Montpellier Saint-Roch, inauguré en décembre 2014, et celui de Baillargues, dont une première tranche a été inaugurée en juillet 2014.

 

En savoir plus

La grande vitesse fait son chemin

La grande vitesse ferroviaire n’est présente aujourd’hui en région qu’à ses extrémités : du Rhône jusqu’à Nîmes côté est, de la frontière espagnole à Perpignan côté ouest.
Deux lignes nouvelles doivent permettre de raccorder ces deux segments. La première, le contournement de Nîmes et Montpellier, entrera en service fin 2017. La seconde, Montpellier-Perpignan, est encore à l’étude.

 

En savoir plus

Le port de Sète

Le port de Sète, propriété de la Région depuis 2007, fait l’objet d’un vaste programme de développement. Objectif : valoriser les atouts du plus grand port du Languedoc-Roussillon pour en faire un moteur de l’économie régionale.

 

En savoir plus

Un projet d'extension pour Port-la-Nouvelle

Propriétaire du port de Port-la-Nouvelle depuis 2007, la Région a décidé en juillet 2013, après un débat public, de créer un nouveau port à l’extérieur du port actuel. Cela permettra au port audois d’accueillir des bateaux de plus de 200 mètres et de répondre à l’évolution de la flotte.

 

En savoir plus

Les documents à télécharger

Transport
Démarche durable