Environnement

Pour le développement d'une économie durable, la maîtrise de l’énergie et contre les risques naturels.

Le SRCE : un atout pour le développement de votre territoire

SRCE - copie d'écran application cartographiqueVoir l'image en grandDans la région la plus attractive de France, l’enjeu est de trouver les conditions d’un aménagement et d’un développement garant de la préservation d’un patrimoine naturel unique. Le SRCE Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales est ainsi destiné à mieux intégrer les projets et les activités humaines dans leur environnement naturel.

En savoir plus

Aqua Domitia sécurisera l’alimentation en eau

Travaux de pose du tuyau Aqua DomitiaVoir l'image en grand Travaux de pose du tuyau Aqua Domitia

Le programme Aqua Domitia permettra l’amener l’eau du Rhône jusqu’à Narbonne et de sécuriser ainsi l’alimentation en eau de la région pour les départements du Gard, de la Lozère, de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Un chantier titanesque de 330 millions d’euros, qui sera achevé d’ici 2020.

En savoir plus

BAT’ INNOV LR

La Région a décidé, dans le cadre de son Plan Climat, de promouvoir et développer l’éco-construction en mobilisant le levier de l’innovation. Cette volonté c’est concrétisée par la Charte Bât’Innov LR . La rédaction de cette charte s’est faite en concertation avec les professionnels de la filière. Elle met en avant quinze engagements pour la réalisation de bâtiments éco-innovants.

La Charte Bât’Innov LR se donne pour perspective de booster une filière régionale de l’éco-construction compétitive et créatrice d’emplois. Trois leviers peuvent contribuer au développement et à la structuration d’une offre régionale de qualité ainsi qu’à l’accompagnement de la demande : l’innovation, l’expérimentation et la formation

Les quinze engagements opérationnels de la Charte Bât’Innov LR sont organisés autour de quatre axes stratégiques : mutualiser les connaissances et les savoir-faire par la mise en réseau, soutenir l’innovation dans l’éco-construction, identifier les savoir-faire locaux et développer les compétences régionales dans le domaine, accompagner la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de bâtiments éco-innovants.

En Languedoc-Roussillon, le chiffre d’affaires lié à la rénovation énergétique des logements a été estimé à 6 milliards d’euros d’ici 2020 et, toujours à cette échéance, ce chantier majeur pourrait générer la création de 6 400 emplois.

Avec la Charte Bat’Innov LR, la Région contribue à la structuration d’une offre régionale de qualité, pour la réalisation de bâtiments éco-conçus et innovants. En parallèle, la Région témoigne de sa volonté de faire de la transition énergétique un moteur de la croissance et de l’emploi en région. Dans la même lignée, la Région a lancé le prêt Renov LR, prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements. Ce dispositif vise lui aussi à booster le secteur de l’éco-construction et il participe à l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages.

L’Observatoire des risques naturels

Digues du Rhône à St-GillesVoir l'image en grand Digues du Rhône à St-GillesEn réponse à l’attente d’information des populations et des élus confrontés à la répétition des épisodes d’inondations (notamment 1999, 2002, 2003, 2005), la Région a créé l’Observatoire régional des risques naturels (ORN-LR) en 2006.

Conçu comme un outil partenarial, il associe les principaux acteurs régionaux de la prévention des risques naturels à l’échelle régionale (Etat, collectivités, experts techniques, etc.). Le risque inondation étant le principal risque existant au niveau régional, la priorité lui a été conférée.

A ce jour, le site Internet de l’ORN-LR est en ligne sous la forme d’un portail diffusant une rubrique sur le risque inondation dans les départements du Gard, de la Lozère, de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, des indicateurs consultables via une application de cartographie dynamique au niveau de différents territoires, des renvois vers des sites d’informations de référence.

 

www.laRégion-risquesnaturels.fr

  • Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE)

    Le Conseil régional a adopté le SRCE le 23 octobre 2015 dans sa version définitive. Le Préfet de région en a pris acte par arrêté préfectoral du 20 novembre 2015.

  • Aqua Domitia

    Le programme Aqua Domitia permettra l’amener l’eau du Rhône jusqu’à Narbonne et de sécuriser ainsi l’alimentation en eau dans les départements du Gard, de la Lozère, de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Un chantier titanesque de 330 millions d’euros, qui sera achevé d’ici 2020.

  • Biodiversité

    Les départements du Gard, de la Lozère, de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales concentrent une biodiversité exceptionnelle. Dans le même temps le solde migratoire de ce territoire est le plus élevé de France. Tout l’enjeu est là. Préserver ce formidable patrimoine naturel, en confortant son attractivité touristique et en faisant de sa gestion un atout pour le développement économique.

  • Plan Climat

    Le Plan Climat a été adopté le 25 septembre 2009 par l'ancienne région Languedoc-Roussillon. Il constitue la contribution de la Région à l’atteinte des objectifs européens, nationaux et régionaux de lutte contre le changement climatique.

  • Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Énergie (SRCAE)

    Le Conseil régional a adopté le SRCAE Languedoc-Roussillon en séance du 19 avril 2013 dans sa version définitive. Le Préfet de région en a pris acte par arrêté préfectoral du 24 avril 2013.

  • Enquête publique - PNR des Sources et gorges de l'Allier

    Lancée depuis 2010, la création du Parc naturel régional des Sources et Gorges de l’Allier entre dans sa phase de consultation du public.
    Ce territoire, à cheval sur la Région Auvergne (69 communes en Haute-Loire) et Languedoc-Roussillon (19 communes en Lozère) présente de nombreux enjeux de préservation et de valorisation du patrimoine naturel et culturel. La rivière Allier qui prend sa source en Lozère constitue un axe majeur pour la reproduction du Saumon Atlantique (espèce menacée d’extinction) et abrite sur le territoire du projet de Parc de nombreuses frayères qui accueillent annuellement les migrations de saumon.
    Outre la préservation du patrimoine naturel et culturel, ce territoire rural doit également relever des défis d’avenir tels que la revitalisation de ses bourgs et de son économie (agricole et services).