Nos actionsCulture et patrimoine

Culture et patrimoine

Accéder à la connaissance, aux savoirs et aux plaisirs de la découverte des projets culturels et patrimoniaux.

Total Festum Voir l'image en grand Total Festum - Festival des langues régionalesVecteur essentiel de construction sociale et de citoyenneté, la culture en Languedoc-Roussillon bénéficie d’une richesse et d’une qualité dans toutes ses propositions. 

Par ses investissements, des partenariats multiples, l’aide à la construction d’équipements, à la création et à la diffusion artistique ou encore à la sauvegarde de l’immense et magnifique patrimoine du Languedoc-Roussillon, la Région est désormais un acteur majeur. 

La Région soutient, initie, impulse des projets innovants, exigeants, favorisant la réflexion et l'échange, ou créant du lien social. Par ailleurs, elle gère directement le Centre Régional d'Art Contemporain à Sète et le Musée Régional d'Art Contemporain à  Sérignan.   

La Région diffuse l’art et la culture au cœur des territoires par ses nombreuses actions au plus près des citoyens, où qu’ils soient. Enfin elle porte une attention particulière aux 40 000 emplois culturels régionaux, à la formation des salariés, aux industries culturelles et aux créateurs.

Mémorial de Rivesaltes

MEMORIAL DU CAMP DE RIVESALTESVoir l'image en grand Agence Rudy Ricciotti Le projet de Mémorial de Rivesaltes, un bâtiment en partie enterré, conçu par l'architecte Rudy RicciottiSitué à quelques kilomètres de Perpignan, le camp Joffre à Rivesaltes témoigne de deux conflits majeurs de la France, la Seconde Guerre mondiale et la guerre d'Algérie.

Tout à tour camp militaire, camp de transit pour les réfugiés espagnols, camp d'internement, centre régional de rassemblement des Juifs, centre pénitentiaire, ou encore centre d'accueil pour les Harkis, il fait l'objet, aujourd'hui, d'un projet de mémorial porté par la Région.

« C'est le seul lieu en France où sont conservées des traces visibles d'un pan entier de l'histoire du XXe siècle, autour d'une thématique centrale, les déplacements contraints », explique Denis Peschanski, historien, directeur de recherche au CNRS et président du comité scientifique du projet.

Ce lieu de dimension régionale, nationale et internationale remplira différentes missions : faciliter la recherche historique, sa restitution et son partage avec les publics, proposer un travail pédagogique et éducatif, permettre une approche différente et sensible de l'histoire grâce à l'art.

Le projet occupera 42 hectares du camp et a été conçu par l'architecte Rudy Ricciotti, dans le plus grand respect de l'histoire du camp. Il s'agira d'un bâtiment semi enterré de 230 mètres de long sur 30 mètres de large et 4 de haut. Les travaux, démarrés fin 2012, devraient se terminer en décembre 2014 pour une ouverture en juin 2015.

D'un coût total de 23 millions d'euros, le mémorial est financé à 65 % par la Région et à 35 % par le Département des Pyrénées-Orientales. Il bénéficiera également d'un fonds de dotation crée par la Région et présidée par Anne Lauvergeon, dirigeante d'Areva de 2001 à 2011, pour encourager le mécénat sur le projet.

Le Musée de la Narbonne antique

MuRéna - Musée de la Romanité à NarbonneVoir l'image en grand © D.RLongtemps méconnu, le patrimoine antique de Narbonne est un patrimoine exceptionnel, lié à l'histoire de la cité, première colonie romaine en Gaule, ancienne capitale de la province de Gaule narbonnaise.

Pour mettre en valeur ce prestigieux passé et permettre à tous de le découvrir, la Région a décidé de lancer un projet de Musée régional de la Narbonne antique.

Le site a notamment vocation à recevoir, conserver et valoriser les collections antiques de la ville, abritées dans son Musée archéologique, son Musée lapidaire et ses différents dépôts et réserves. Un ensemble exceptionnel de plus de 15 000 pièces, réunissant des sculptures, mosaïques, peintures murales, vases en céramique et en verre, objets du quotidien...

Le musée sera également largement ouvert sur la recherche, lieu à la fois d'accueil et de travail pour les chercheurs, et permettra le contact entre le grand public et l'archéologie, ses métiers, ses pratiques, ses méthodes et ses résultats. Une section entière sera notamment consacrée aux fouilles des ports antiques de Narbonne, chantier porté par le CNRS et soutenu par la Région.

C'est l'agence Foster + Partners qui a été retenue pour concevoir le bâtiment, « une interprétation contemporaine de l'architecture romaine sans en être un pastiche », explique l'architecte Norman Foster, également concepteur du Viaduc de Millau ou du Carré d'art à Nîmes.

D'un coût global de 44 millions d'euros, le MuRéNa est entièrement financé par la Région et sera implanté à l'entrée est de Narbonne, sur un terrain offert par la ville. L'ouverture au public est prévue pour le printemps 2016.

Le Patrimoine en images

Abbaye de Fontcaude

Abbaye de Lagrasse

Abbaye Saint Michel-de-Cuxa

Abbaye de Valemagne

Cathédrale de Mende

Maison Carré de Nîmes

Abbaye de Caunes-Minervois

Le Pont romain de Lunel

Le Pont du Gard

Prieuré de Serrabone

Remparts d'Aigues-Morte

Via Domitia à Narbonne

Ville de Nîmes

Le Vieux pont de Béziers

Le Patrimoine en Languedoc-Roussillon

Partager: facebook twitter google plus pinterest

Des subventions pour soutenir la culture et le patrimoine

La Région mène une politique très large en faveur de la culture et du patrimoine : elle s'organise en effet autour de 7 stratégies régionales, elles-mêmes déclinées en différents programmes d'intervention, relatifs au Schéma Régional pour la Culture et le Patrimoine de la Région Languedoc-Roussillon.

Les dossiers de demandes de subvention pour l'année 2015 sont accessibles sur la page Les subventions de la Région.

Ils doivent être retournés à la Région par voie postale au plus tard le 30 septembre 2014 (sauf pour certains programmes dont les dates limites de dépôt diffèrent comme précisé dans les plaquettes de présentation).

Appel à projets peri-scolaire : langues occitane et catalane

La Région Languedoc-Roussillon souhaite promouvoir et diffuser le catalan et l’occitan, langues et cultures historiques de son territoire. Les civilisations occitanes et catalanes portent en elles le riche patrimoine des terroirs et des pays, de la culture, de la langue, de la littérature et de l’art sous toutes ses formes mais aussi une certaine qualité de vie dont les maîtres mots sont : ouverture, accueil et intégration dans le respect des différences. Dans ce contexte et pour encourager la sensibilisation aux cultures occitane et catalane des jeunes générations, la Région prend l'initiative de soutenir les communes qui proposeraient, dans le temps péri-scolaire, des activités culturelles en langues régionales.

Télécharger l'appel à projet [PDF 112 Ko]