Nos actionsEnvironnementSchéma Régional du Climat de l’Air et de l’Énergie (SRCAE)

Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Énergie (SRCAE)

Le Conseil régional a adopté le SRCAE Languedoc-Roussillon en séance du 19 avril 2013 dans sa version définitive. Le Préfet de région en a pris acte par arrêté préfectoral du 24 avril 2013.

Qu'est-ce que le Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Énergie

Logo SRCAELe Schéma Régional du Climat, de l'Air et de l'Énergie (SRCAE) a été instauré par l'article 68 de la Loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement. Ses modalités d'élaboration sont précisées par le décret n°2011-678 du 16 juin 2011 relatif aux schémas régionaux du climat, de l'air et de l'énergie. Co-élaboré par le Préfet de région et le Président de la Région Languedoc-Roussillon, il doit servir de cadre stratégique régional pour faciliter et coordonner les actions menées localement en faveur du climat, de l'air et de l'énergie, tout en contribuant à l'atteinte des objectifs nationaux dans ces domaines. 

Une élaboration collective et concertée

Le SRCAE Languedoc-Roussillon résulte d'une élaboration collective et concertée. Elle s'est notamment appuyée sur 3 groupes de travail thématiques qui se sont réunis à 11 reprises en 2011 et ont compté 550 participations d'acteurs locaux. Le comité de pilotage du SRCAE, co-présidé par le Préfet de région et le Président de la Région Languedoc-Roussillon regroupe les services de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), de la Région et de l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME).

Conformément au décret n°2011-678 du 16 juin 2011, le SRCAE Languedoc-Roussillon a été mis en consultation pendant une durée de 2 mois fin 2012. Il a ainsi été soumis pour avis aux collectivités locales et principaux organismes ou commissions présents en région. Plus de 400 contributions ont été reçues durant cette consultation publique.

Le SRCAE : un cadre stratégique pour l'action territoriale

Une vision ambitieuse de la transition énergétique adaptée au contexte régional

Avec une faible industrialisation et un climat plus doux comparativement à d'autres régions, le Languedoc-Roussillon se caractérise par le plus faible niveau de consommation d'énergie par habitant de France. Dans ce contexte, le SRCAE propose une vision ambitieuse de la transition énergétique permettant de diviser par deux les consommations d'énergie par habitant d'ici 2050, et de couvrir ce besoin à 70% par des énergies renouvelables locales.

 Une nécessaire prise en compte et anticipation des effets locaux du changement climatique

Le changement climatique pourrait engendrer d'importants bouleversements en Languedoc-Roussillon tant sur les ressources et les risques naturels, que sur le cadre de vie. Certains secteurs économiques sont dès à présent concernés (agriculture, sylviculture, conchyliculture, tourisme...) Le SRCAE propose une stratégie d'adaptation aux effets du changement climatique.

Une qualité de l'air à préserver

La région bénéficie d'une qualité de l'air plutôt bonne mais qu'il faut améliorer à proximité des axes de trafic routier et préserver des pollutions estivales à l'ozone.

12 orientations pour une stratégie régionale climat, air, énergie

Les défis de la transition énergétique, de l'adaptation au changement climatique et de la préservation de la qualité de l'air pourront être relevés grâce à la mobilisation de tous les acteurs du Languedoc-Roussillon, au travers de 12 orientations stratégiques du SRCAE.

Une nécessaire cohérence et articulation avec les démarches locales

Les orientations et objectifs du SRCAE ont vocation à être déclinés localement en particulier aux travers des Plans Climat-Énergie Territoriaux (PCET), des Plans de Protection de l'Atmosphère (PPA) et des Plans de Déplacements Urbains (PDU) qui doivent être compatibles avec le SRCAE, c'est-à-dire ne pas être en contradiction avec ce dernier.

Les Schémas de Cohérence Territoriale (SCoT) et les Plans Locaux d'Urbanisme (PLU) doivent, quant à eux, prendre en compte les Plans Climat Énergie Territoriaux (PCET), c'est-à-dire ne pas ignorer leur contenu mais avec la possibilité d'y déroger pour un motif justifié.

Un Schéma Régional de Raccordement au Réseau électrique des Energies Renouvelables (S3RENR) devra être élaboré par RTE (gestionnaire du Réseau de Transport de l'Électricité), dans un délai de 6 mois après l'adoption du SRCAE, pour atteindre les objectifs fixés par celui-ci.

Les documents à télécharger

SRCAE
  • pdf

    SRCAE - annexe 2 (6.92 Mo)

    Document d’orientations détaillées.

    Sur la base de l’état des lieux et des scénarii présentés précédemment dans le rapport du SRCAE et du Plan Climat de la Région, le SRCAE définit 12 orientations issues de la concertation régionale.

  • pdf

    SRCAE - livret (1.52 Mo)

    REUSSIR LA TRANSITIONEN ERGETIQUE ET CLIMATIQUE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

    La transition énergétique, caractérisée par le développement des énergies renouvelables, et les évolutions climatiques observées en Languedoc-Roussillon, ont et auront des impacts forts sur notre société. Il convient donc d’en prendre pleinement conscience afin d’accompagner les acteurs socio-économiques dans cette double transition énergétique et climatique, et d’en saisir les opportunités.

     

  • pdf

    SRCAE - Rapport (18.98 Mo)

    Le présent document constitue la réponse aux exigences posées par la Loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, concernant l’élaboration conjointe par l’État et la Région d’un Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Énergie.

  • pdf

    SRCAE Annexe 1 (32.02 Mo)