http://www.laregion.fr/127-MEUR-de-plus-pour-les-Contrats-de-Plan-Etat-Region-2015-2020

127 M€ de plus pour les Contrats de Plan Etat-Région 2015-2020

La présidente Carole Delga a signé ce vendredi 6 janvier, à l’Hôtel de Région de Toulouse, les avenants aux Contrats de Plan Etat-Région 2015-2020 avec le ministre Jean-Michel Baylet. Grâce aux 100 M€ apportés par la Région et l’Etat, plus de 127 M€ de travaux vont pouvoir être réalisés en Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

JPEG - 1.8 Mo
La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée et l’Etat ont décidé d’engager 100 M€ supplémentaires dans les Contrats de Plan Etat-Région 2015-2020, ce qui signifie 127 M€ de travaux en ajoutant les contributions des autres partenaires. Signés ce vendredi 6 janvier par la présidente de la Région Carole Delga et le ministre de l’Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités locales Jean-Michel Baylet, les avenants font monter les CPER 2015-2020 à 2,728 milliards d’euros, dont 1,498 milliard inscrits par la Région. En intégrant les engagements des partenaires, ce sont 4,483 milliards d’euros d’investissements qui sont programmés pour la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

La révision permet de prendre en compte de nouveaux enjeux, affirme Carole Delga. Nous nous engageons avec l’État sur plusieurs projets majeurs de transports, d’enseignement supérieur et de recherche, de patrimoine et évidemment d’emplois, qui répondent aux besoins des territoires et habitants de notre Région.

Ces 127,3 M€ supplémentaires vont nourrir l’attractivité, le dynamisme économique et la transition énergétique. La mobilité multimodale est une priorité, notamment le ferroviaire : 36 M€ iront au renouvellement des voies de la ligne Montréjeau-Luchon, 20 M€ au Cévenol, 6,3 M€ au Train Jaune et 5 M€ à la liaison Toulouse-Montpellier.
Côté routes, les travaux de la RN88 se poursuivent vers Séverac-le-Château et la Lozère et la déviation de Saint-Béat, en Haute-Garonne, sera finalisée.
Sur l’enseignement supérieur et la recherche, l’État débloque 20 M€ pour des opérations prêtes à démarrer sur le CPER Languedoc-Roussillon. Des travaux sur des sites universitaires à Toulouse, Rodez et à l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse, sont inscrits au CPER Midi-Pyrénées pour 13,2 M€.
Côté culture et patrimoine, un plan musées est contractualisé avec l’Etat : il apporte 7,2 M€ à quatre opérations : musée de la Romanité de Nîmes, musée Ignon-Fabre de Mende, musée d’art moderne de Céret et Musée Régional de la Narbonne Antique.
Le lancement du « Plan littoral 21 » mobilise 3 M€. L’État et la Région souhaitent enfin adopter un Plan de développement durable du Canal du Midi, discuté ce vendredi 6 janvier aux premières Assises du Canal du Midi à Carcassonne.